Cyclisme - Le Français Lafay s’offre une première sur le Giro
Publié

CyclismeLe Français Lafay s’offre une première sur le Giro

Victoire française sur le Giro: Victor Lafay (Cofidis) a remporté en solitaire la 8e étape du Tour d’Italie cycliste, samedi, à Guardia Sanframondi, et a ouvert son palmarès chez les professionnels.

Victor Lafay (devant) s’est débarrassé de ses compagnons d’échappée à 3 kilomètres de l’arrivée. 

Victor Lafay (devant) s’est débarrassé de ses compagnons d’échappée à 3 kilomètres de l’arrivée.

AFP

Victor Lafay (Cofidis) a remporté en solitaire la 8e étape du Tour d’Italie cycliste, samedi, à Guardia Sanframondi, et a ouvert son palmarès chez les professionnels.

Le Hongrois Attila Valter (Groupama-FDJ) a gardé le maillot rose à la veille de l’arrivée au sommet à Campo Felice, dans les Abruzzes.

Lafay a distancé ses compagnons d’échappée à 3 kilomètres de l’arrivée pour s’imposer avec une trentaine de secondes d’avance sur l’Italien Francesco Gavazzi et l’Allemand Nikias Arndt.

Lafay, qui est âgé de 25 ans, a donné à l’équipe Cofidis son premier succès depuis Damien Monier en 2010.

Le Savoyard, professionnel depuis 2019, avait décroché en 2018 la médaille d’argent aux championnats d’Europe espoirs, derrière le Suisse Marc Hirschi.

Sur les pistes du Pape

La victoire d’étape s’est jouée entre les neuf membres d’une échappée (Oliveira, Gougeard, Lafay, Carboni, Gavazzi, Arndt, Gaviria, Goossens, Campenaerts) formée au 54e kilomètre, après un départ très animé et une première heure marquée par l’abandon de l’Australien Caleb Ewan.

Le peloton, avec le maillot rose et les favoris, a franchi la ligne avec un retard approchant les cinq minutes.

Dimanche, la 9e étape, la plus difficile de la première semaine en théorie, comporte trois ascensions dans le massif des Abruzzes entre Castel di Sangro et Rocca di Cambio (158 km). Avant la montée finale (6,6 km) et les 1600 derniers mètres tracés sur une piste non bitumée dans la station de Campo Felice, où le pape Jean-Paul II est venu skier à plusieurs reprises.

(AFP)

Votre opinion