Le géant suisse Barry Callebaut invente le chocolat deuxième génération

Publié

AlimentationLe géant suisse Barry Callebaut invente le chocolat deuxième génération

Le premier fabricant mondial de produits chocolatés a mis 20 ans pour mettre au point un chocolat qui utilise moitié moins de sucre et davantage de cacao.

1 / 2
Barry Callebaut a annoncé, plus de 140 ans après l’émergence de la première génération, l’introduction de la deuxième génération de chocolat.

Barry Callebaut a annoncé, plus de 140 ans après l’émergence de la première génération, l’introduction de la deuxième génération de chocolat.

Barry Callebaut
Le nouveau chocolat utilise uniquement trois produits pour le chocolat au lait (cacao, sucre et lait) et deux (cacao et sucre) pour le chocolat noir.

Le nouveau chocolat utilise uniquement trois produits pour le chocolat au lait (cacao, sucre et lait) et deux (cacao et sucre) pour le chocolat noir.

Barry Callebaut

Dans un mouvement qui, espère-t-elle, redéfinira la façon dont le chocolat est fabriqué, la société suisse Barry Callebaut a lancé la semaine dernière un nouveau produit, fruit de plus de 20 ans de recherche sur les fèves de cacao. .

Le plus grand chocolatier du monde a déclaré que son chocolat de «deuxième génération» utilisera environ 50% de sucre en moins que le chocolat traditionnel grâce à une nouvelle méthode de culture, de fermentation et de torréfaction des fèves de cacao qui réduit leur goût amer.

Le produit, qui utilisera également environ 60 à 80% de cacao en plus, devrait plaire aux consommateurs plus soucieux de leur santé et devancer les lois qui devraient limiter la consommation de sucre à l’avenir, selon les analystes.

Fournisseur de Nestlé

«Tout ce qui réduit le sucre ou utilise des recettes plus simples et plus propres devrait répondre aux attentes des consommateurs et donc des entreprises pour ces produits», a déclaré Jon Cox, analyste de Kepler Cheuvreux.

Le géant du chocolat, qui fournit les plus grandes marques d’alimentation au monde, dont Nestlé, a déclaré que son nouveau chocolat avait été testé par l’agence de recherche mondiale indépendante MMR aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Chine, et s’était avéré très attrayant pour les consommateurs.

Le cacao en premier

«En appliquant le principe de fabrication du nouveau chocolat, Barry Callebaut pourrait redéfinir complètement le chocolat: «le cacao en premier, le sucre en dernier», a déclaré la société dans un communiqué sur le lancement du produit.

Le directeur général de Barry Callebaut, Peter Boone, a déclaré à Reuters que le chocolat de deuxième génération n’utilisait que du cacao et du sucre pour fabriquer du chocolat noir, et que du lait, du cacao et du sucre pour fabriquer du chocolat au lait. «Les consommateurs n’aiment pas les aliments trop transformés. Ce chocolat ne contient que deux ingrédients pour le noir et trois pour le lait», a-t-il déclaré.

L’innovation pourrait éventuellement contribuer à augmenter la consommation mondiale de cacao si elle est largement adoptée, alors qu’elle pourrait laisser la consommation de sucre largement inchangée car la canne à sucre est de plus en plus utilisée pour fabriquer de l’éthanol, ont déclaré des experts de l’industrie. «Pour le cacao, c’est vraiment positif pour la consommation et donc les perspectives de prix. Cependant, je pense que nous parlons d’années et non de mois», a déclaré un consultant basé à Londres. Les prix mondiaux du cacao sont plus de quatre fois supérieurs à ceux du sucre.

Plus cher à produire

Le nouveau chocolat est plus cher à produire et pourrait être légèrement plus cher que le chocolat ordinaire, a déclaré un porte-parole de Barry Callebaut. Cependant, il pourrait également être vendu en plus petites barres et plaques. Il ne s’adresse donc pas finalement uniquement aux consommateurs haut de gamme.

Un produit à base de chocolat et de cacao sur quatre consommé dans le monde est fabriqué avec des ingrédients Barry Callebaut et le groupe transforme près d’un million de tonnes de cacao par an, soit environ un cinquième du volume mondial.

Le groupe belgo-suisse, dont le siège social est à Zurich, est né en 1996 de la fusion par Klaus Johann Jacobs, ancien propriétaire de Jacobs Suchard, de la société belge Callebaut et de la société française Cacao Barry.

Le sucre est le nouveau tabac

Barry Callebaut a lancé depuis 2017 des alternatives plus saines telles que le «chocolat rubis», le «chocolat aux fruits entiers» et une boisson à base de cacao «Elix», avec plus ou moins de succès.

Il faut généralement entre un an et deux pour qu’un nouveau produit passe du lancement aux rayons des supermarchés. «L’approche de Barry Callebaut correspond à l’évolution du marché alimentaire», a déclaré Tedd George, expert en matières premières et fondateur de Kleos Advisory. «Le sucre est définitivement le nouveau tabac. La fabrication du chocolat va progressivement évoluer dans ce sens à mesure que la législation contre le sucre dans les aliments se durcit».

(REUTERS)

Ton opinion

12 commentaires