Publié

JusticeLe Genevois incarcéré en Inde sera libre demain

L’universitaire de 24 ans va être libéré sous caution. Mais ne pourra pas rentrer en Suisse.

par
Renaud Michiels

Le jeune Genevois arrêté en Inde et suspecté d’entretenir des liens avec les rebelles maoïstes va retrouver la liberté demain. «L’audience qui devait se tenir ce vendredi a été avancée d’un jour. La justice indienne a accepté sa libération sous caution», nous indique son avocat genevois, Me Nicolas Capt, confirmant une information de la Tribune de Genève.

Pourquoi n’a-t-il pas été immédiatement libéré? «Il faut simplement un peu de temps pour réunir la caution, qui doit être versée cash. Elle a été fixée à 100 000 roupies», note Me Capt. Soit quelque 1500 francs.

L’universitaire de 24 ans qui avait participé à une réunion à la mémoire d’un rebelle révolutionnaire maoïste dans le Kerala n’est cependant pas sorti d’affaire. Il ne pourra pas regagner la Suisse. «La justice indienne veut obtenir des garanties. Elle veut être certaine que si un procès se tient un jour mon client retournera en Inde pour être jugé», explique Me Capt.

Votre opinion