Football: Le genre de matches à s'arracher les cheveux
Publié

FootballLe genre de matches à s'arracher les cheveux

Lundi soir, Crystal Palace, le club de Roy Hodgson, est allé s'imposer 2-1 à Brighton. Avec des statistiques assez incroyables...

par
Robin Carrel
Le but de Benteke qui a fait si mal.

Le but de Benteke qui a fait si mal.

AFP

Ceux qui jouent un peu trop à la série Football Manager comprendront. Ceux qui pestent contre l’intelligence artificielle de la série FIFA aussi. Lors d'un match décalé de la 25e journée de Premier League, les «Seagulls» de Brighton & Hove Albion ont perdu un match qu'ils n'auraient jamais dû perdre. Les coéquipiers d'Andi Zeqiri, qui n'est pas entré en jeu, ont tout fait pour gagner. Enfin, sauf remplir le filet adverse, ce qui reste la base du football...

Graham Potter, un coach bien malheureux.

Graham Potter, un coach bien malheureux.

AFP

La formation coachée par Graham Potter était déjà, avant le début de match, la phalange du championnat anglais la moins réaliste devant le but. Là où les statistiques leurs donnaient 34 «expected goals» (une stat utilisée pour représenter la probabilité d'une opportunité de marquer qui peut aboutir à un but), ils n'en avaient mis que 25. Les mêmes problèmes ont été constatés face à la troupe londonienne de l'ancien sélectionneur de l'équipe de Suisse.

Les chiffres de la partie de lundi sont tout bonnement ahurissants. Une vraie aberration statistique. Brighton a remporté tous les matches, sauf celui du tableau d'affichage au coup de sifflet final, avec 74% de possession de balle, 52 ballons joués dans la surface adverse contre 2, 25 tirs à 3, 5 cadrés à 2 et la bagatelle de 13 corners à 0. Les joueurs du Falmer Stadium se sont créé 3 grosses occasions contre aucune chance claire aux «Eagles».

Mais ils ont tout de même perdu 1-2!

L'homme qui a fait la différence, Christian Benteke, résume à lui seul la rencontre. Le Belge est entré à un quart d'heure de la fin, a à peu près tout raté sauf des duels aériens et surtout été placé très loin de la surface de réparation adverse. Il a manqué la moitié de ses passes et avait envoyé à côté le seul tir qu'il avait tenté dans le temps réglementaire.

Puis est arrivée cette satanée 95e minute.

Les stats de Benteke

Les stats de Benteke

@Sofa Score

L'ancien attaquant de Liverpool a réussi un geste incroyable, sur un centre trop long d'Andros Townsend. Ça a fini dans le petit filet opposé.

La messe était dite, le coach des «Seagulls» a dit le «mot en F» et la troupe de Roy Hodgson a égalé son meilleur total de points en Premier League après 25 rencontres avec 32 unités. Certains parleront de la glorieuse incertitude du sport. Mais pour Brighton, ça commence à faire beaucoup.

Votre opinion