Publié

ChaleurLe gérant brise une vitre de voiture pour sauver un bébé

La police cantonale valaisanne salue la collaboration de la population. Et lance appel à la prudence.

par
Communiqué
AFP

Vendredi dix août 2012, en début d'après-midi, des citoyens ont signalé à la direction d'un centre commercial qu'un bambin pleurait dans une voiture parquée au soleil. Malgré plusieurs annonces diffusées dans le centre commercial, personne ne s'est présenté vers le véhicule.

Le directeur du centre a pris la décision de briser la vitre d'une portière puis a pris en charge le nouveau-né en l'amenant dans un local situé à proximité. En compagnie des commerçants, les policiers parvenus sur place ont prodigué les premiers soins au bébé qui a ensuite été pris en charge par des ambulanciers et un médecin pour le conduire à l'hôpital.

L'enfant, qui transpirait fortement, n'a pas subi de lésions. Les vitres du véhicule étaient légèrement abaissées, n'empêchant pas une hausse importante de la température dans l'habitacle.

Même si ce principe semble évident, la Police cantonale rappelle que des enfants en bas âge ne doivent pas rester sans surveillance et que le fait de les laisser dans un véhicule situé au soleil peut présenter un risque pour leur santé.

La police avait dans un premier temps annoncé avoir elle-même brisé la vitre. Il s'agissait d'une erreur.

Ton opinion