Publié

Politique monétaireLe gouvernement croate fixe le cours du franc

Zagreb a annoncé le «gel» du cours du franc pour les débiteurs croates qui remboursent des crédits libellés en devise helvétique.

L'envolée du franc menace quelque 60'000 débiteurs en Croatie.

L'envolée du franc menace quelque 60'000 débiteurs en Croatie.

AFP

La Croatie a annoncé lundi 19 janvier le «gel» du cours du franc suisse pour quelque 60'000 particuliers dans ce pays qui remboursent des crédits libellés en devise helvétique. Cette mesure sera valable durant un an et son coût devra être couvert par les banques.

Suite à la flambée du franc la semaine dernière, «le gouvernement (croate) remettra au Parlement des amendements à la loi sur le crédit à la consommation qui vont fixer le cours du franc suisse à 6,39 kuna», a déclaré le Premier ministre Zoran Milanovic. Des banques étrangères contrôlent environ 90% du secteur bancaire croate.

La kuna croate décroche

Jeudi dernier, aussitôt connue la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d'abandonner le taux plancher de 1,20 pour un euro, la kuna croate a décroché d'environ 17% face au franc. Une association locale représentant des emprunteurs de crédits libellés en francs suisses, Franak, a mis en garde contre une «catastrophe» pour quelque 60'000 débiteurs.

En Croatie, les prêts libellés en francs suisses se chiffrent à 23,7 milliards de kunas (environ trois milliards de francs), selon la banque nationale. Il s'agit essentiellement de prêts immobiliers et cette hausse du franc suisse menaçait d'affecter entre 200'000 et 300'000 personnes dans ce pays de 4,2 millions d'habitants.

(AFP)

Votre opinion