Publié

Après le passage de SandyLe gouvernement haïtien décrète l'état d'urgence

Alors que les secouristes recherchent encore des victimes de l'ouragan, des milliers de personnes ont été déplacées. Parmi elles de nombreuses familles qui vivent dans des camps de réfugiés depuis le séisme de 2010.

Le gouvernement haïtien a décrété l'état d'urgence sur l'ensemble du pays sérieusement affecté par l'ouragan Sandy, qui a fait plus de 50 morts, a annoncé mercredi le ministère de la communication dans un communiqué. Il est programmé pour une durée d'un mois.

«Le bilan est lourd, de nombreuses voies de communication ont été emportées. Les routes et ponts n'ont pas résisté, l'accès à plusieurs villes a été coupé, l'économie a été durement frappée», indique un communiqué gouvernemental.

Mercredi, une semaine après le passage de Sandy au large d'Haïti, les autorités poursuivaient les recherches pour retrouver une vingtaine de personnes portées disparues tandis que le dernier bilan faisait état de 51 morts et 19 blessés. Selon le gouvernement haïtien, plus de 200'000 personnes sont sinistrées.

Des milliers de personnes ont été déplacées, parmi elles de nombreuses familles qui vivent dans des camps de réfugiés depuis le séisme de 2010. Alors que des experts nationaux accompagnés de fonctionnaires de l'ONU continuaient d'évaluer les dégâts causés par l'ouragan, certaines régions étaient encore inaccessibles à cause de tronçons de routes coupés et de ponts effondrés ou endommagés.

(ats)

Votre opinion