02.10.2020 à 19:51

GenèveLe Grand Conseil veut sauver la Tuilerie de Bardonnex

Les députés genevois ont adopté vendredi une motion demandant au Conseil d’Etat de garantir la pérennité du site qui fabrique des tuiles traditionnelles servant à recouvrir des bâtiments patrimoniaux.

Le site de  la Tuilerie de Bardonnex produit des tuiles jaunes traditionnelles qui recouvrent des bâtiments patrimoniaux, comme le collège Calvin restauré en 2015 (archives).

Le site de la Tuilerie de Bardonnex produit des tuiles jaunes traditionnelles qui recouvrent des bâtiments patrimoniaux, comme le collège Calvin restauré en 2015 (archives).

KEYSTONE

Le canton de Genève doit sauver la Tuilerie de Bardonnex. Le Grand Conseil a adopté vendredi une motion demandant au Conseil d’Etat de tout mettre en oeuvre pour garantir la pérennité de l’exploitation du site, dont la fermeture a été annoncée pour la fin de l’année.

Gasser Ceramic, propriétaire de la Tuilerie de Bardonnex, veut concentrer son activité sur quatre autres usines en Suisse. Les députés ont déploré la disparition d’un savoir-faire traditionnel et de la production de tuiles jaunes plates qui recouvrent le collège Calvin, l’Hôtel-de-Ville de Genève ou encore le château de Chillon (VD). Les réserves d’argile sont pourtant suffisantes pour des décennies.

Réserves d’argile

Le Grand Conseil a aussi critiqué la manière de faire de l’entreprise propriétaire, qui a annoncé la fermeture en juillet alors que ses employés bénéficiaient d’indemnités de réduction de l’horaire de travail (RHT). Une quinzaine d’emplois seront supprimés.

La motion invite encore le Conseil d’Etat à contacter Gasser Ceramic. Le conseiller d’Etat Mauro Poggia, en charge de l’Emploi, a assuré que le canton l’a déjà fait, afin de connaître les raisons exactes de cette fermeture.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!