01.11.2018 à 22:30

GenèveLe Grand Conseil vote pour la parité

Le Grand Conseil de Genève a adopté jeudi une motion et une résolution pour la parité dans les établissements de droit public.

La salle du Grand Conseil genevois.

La salle du Grand Conseil genevois.

Keystone

A Genève, les femmes devront être plus nombreuses dans les conseils d'administration ou de fondation des institutions de droit public. Le Grand Conseil a adopté jeudi soir une motion et une résolution favorisant la parité dès la présente législature.

En acceptant ces textes, il s'agit d'exercer une influence favorable en prévision de la nomination des membres des conseils d'administration et de fondation en fin d'année, a souligné le député PDC Jean-Marc Guinchard, rapporteur de majorité. Une loi aurait été trop contraignante, selon lui.

Pour la gauche et le PDC, il s'agit de concrétiser la parité. Jocelyne Haller, d'Ensemble à Gauche, a insisté sur le fait que les listes devront compter autant d'hommes que de femmes. «Si l'objectif d'atteindre une représentation de 50% de femmes n'est pas atteint lors de cette législature, la législature suivante se prépare aujourd'hui», a relevé l'écologiste Pierre Eckert.

«Nous n'avons pas à influencer les choix des partis», a souligné le MCG Christian Flury. Pour la députée PLR Simone de Montmollin, seules des mesures permettant de concilier vie privée et de vie professionnelle inciteront les femmes à se présenter.

«Nous avons des femmes compétentes. Nous devons penser à elles lors des nominations dans les conseils d'administration. Nous arriverons de manière très naturelle et rapide à la parité», a plaidé la conseillère d'Etat Nathalie Fontanet, magistrate de tutelle du Bureau de la promotion de l'égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!