élections: Le grand défi du 20 octobre: rebooster la participation

Actualisé

électionsLe grand défi du 20 octobre: rebooster la participation

Avec un nombre record de candidat(e)s, les fédérales 2019 confirmeront-elles dans les urnes un regain d'intérêt chez les citoyens? Pour l'instant, à Lausanne oui, à Genève non.

par
lematin.ch
Si la participation suit les campagnes d'affichage intensives au bord de certaines routes vaudoises, elle devrait atteindre des sommets dimanche...

Si la participation suit les campagnes d'affichage intensives au bord de certaines routes vaudoises, elle devrait atteindre des sommets dimanche...

DR

L'émission «Mise au Point» de la RTS a lancé l'opération «Objectif 50» visant à atteindre au moins de 50% de participation au soir du 20 octobre. Après avoir chuté à 42,5% en 1995, la participation est remontée pour se stabiliser à 48,5% lors des deux dernières élections. Les signaux qui arrivent des différents cantons n'annoncent pas, pour l'instant, une poussée de fièvre démocratique.

Lausanne en hausse, Genève en baisse

Mais à Lausanne, par exemple, ce mardi, la participation est à 21,03%. Au même moment en 2015, elle était de 19,89 %. La progression est donc de 1,14%, pas encore suffisant pour combler les 1,5%. Zurich fait mieux... La participation était lundi de 24,2%, contre 21,4% en 2015. Par contre à Genève, à J-6, c'est-à-dire lundi, elle était en baisse à 20,03% contre 24,82% il y a quatre ans. Au final, ce qui est gagné d'un côté est perdu de l'autre.

Année record pourtant...

Rien n'est cependant joué. Cette année record en candidat(e)s devrait avoir une influence sur la mobilisation. On compte 4 652 candidat(e)s pour le Conseil national, contre 3792 en 2015, soit une augmentation de 22,7%, qui devrait se faire logiquement sentir dans les urnes d'ici dimanche à midi. Cela dit, l'intérêt varie fortement selon les cantons, comme le montre la carte ci-dessous de la participation en 2015.

Eric Felley

Ton opinion