Formule 1 : Le Grand Prix de Monaco confirmé jusqu’en 2025

Actualisé

Formule 1 Le Grand Prix de Monaco confirmé jusqu’en 2025

La Fédération internationale de l’automobile a dévoilé le calendrier de la saison 2023, avec un nombre record de 24 courses. Un temps menacé, le GP de Monaco a été retenu. Et aura aussi lieu en 2024 et 2025.

Le Grand Prix Formule 1 de Monaco aura bien lieu en 2023, mais aussi les deux années suivantes.

Le Grand Prix Formule 1 de Monaco aura bien lieu en 2023, mais aussi les deux années suivantes.

Imago

Un temps menacé, le Grand Prix de Formule 1 de Monaco a été retenu pour la saison 2023 (qui comptera un nombre record de 24 courses) par la Fédération internationale de l'automobile (FIA), et a été confirmé jusqu'en 2025, a annoncé mardi le promoteur de la catégorie reine du sport automobile. «Je suis heureux de confirmer que nous courrons à Monaco jusqu'en 2025 et je suis impatient de retrouver les rues de la célèbre Principauté pour le championnat de l'année prochaine, le 28 mai prochain» s'est félicité Stefano Domenicali, président et directeur général de Formula One, le promoteur de la F1.  

La saison débutera le 5 mars à Bahrein et se terminera le 26 novembre à Abu Dhabi. L'avant-dernier Grand Prix de la saison se déroulera à Las Vegas, une nouveauté, tandis que le Grand Prix du Qatar fait son retour au calendrier après un an d'absence.  «La présence de 24 courses au calendrier du championnat de Formule 1 One World montre une nouvelle fois la croissance et l'attractivité de ce sport à l'échelle planétaire», a souligné le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, cité par le communiqué de la FIA.

La FIA confirme également le maintien du Grand Prix de Belgique et le retrait du GP de France pour 2023. 

La saison 2022 devait initialement se courir sur 23 épreuves mais Formula One avait décidé en février d'annuler le Grand Prix de Sotchi prévu le 25 septembre, en réponse à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

La saison 2023 comptera donc trois Grands Prix aux États-Unis, Las Vegas (le 18 novembre), venant s'ajouter à ceux de Miami (7 mai) et Austin (22 octobre).

«Nous sommes fiers d'annoncer un calendrier 2023 avec 24 courses partout dans le monde. La Formule 1 connaît une demande sans précédent pour accueillir des courses et il est important que nous trouvions le juste équilibre (ndlr: géographique) pour ce sport en général», s'est félicité le PDG de la F1, Stefano Domenicali. «Nous sommes très contents du dynamisme dont la Formule 1 continue de bénéficier et c'est une très bonne nouvelle de pouvoir attirer nos fans passionnés à la fois dans de nouveaux endroits comme Las Vegas et sur des épreuves que nous aimons tant en Europe, en Asie et dans les Amériques», a-t-il ajouté.

(AFP)

Ton opinion