15.06.2018 à 12:41

Le gratin mondial et des Suisses ambitieux

Athlétisme

Dix champions olympiques et onze champions du monde prendront part à Athletissima le 5 juillet. Tapis rouge pour les athlètes suisses.

par
Cyrill Pasche
Lea Sprunger a posé avec la nouvelle mascotte du meeting lausannois.

Lea Sprunger a posé avec la nouvelle mascotte du meeting lausannois.

Keystone

Le casting est de qualité et promet d’ores et déjà une soirée explosive le jeudi 5 juillet à la Pontaise. Dix champions olympiques et onze champions du monde – dont trois détiennent les deux titres majeurs – s’affronteront sur le tartan de la Pontaise: Christian Taylor, champion olympique 2016 et champion du monde 2017 au triple saut, Caster Semenya, championne olympique sur 800m à Rio et qui s’alignera sur le 1500m à Lausanne, ou encore Dalilah Muhammad, médaillée d’or du 400m haies il y a deux ans au Brésil, pour n’en citer que quelques-uns, illumineront la soirée d’Athletissima.

Apparition d’une mascotte

Deux grandes nouveautés cette année: le concours de saut à la perche masculin, avec le Français Renaud Lavillenie, aura lieu à Ouchy la veille du meeting et… une mascotte – un Saint-Bernard - fera son apparition pour la première fois au meeting lausannois.

«C’est une belle initiative, en plus je trouve cette mascotte vraiment chou. C’est sympa pour les enfants qui viendront au stade et cela mettra de l’ambiance», a rigolé Lea Sprunger, la spécialiste du 400m haies qui sera elle aussi présente à Lausanne. C'est le public, via les réseaux sociaux, qui choisira le nom de la nouvelle mascotte au cours des prochaines semaines.

Tapis rouge pour les Suisses

D’autres athlètes suisses espèrent briller le 5 juillet: la sprinteuse bernoise Mujinga Kambundji affrontera une très forte concurrence sur 100m, Kariem Hussein effectuer son retour à la compétition sur les haies, Lea Sprunger aura de son côté fort à faire sur 40m haies. «Ce sera la course la plus relevée de ma saison», a-t-elle souligné.

Sarah Atcho participera au 200m, une épreuve additionnelle taillée sur mesure pour la jeune vaudoise. «Une belle opportunité pour elle de se mesurer à la concurrence internationale», a expliqué le patron du meeting, Jacky Delapierre.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!