07.07.2015 à 12:01

Crise de la detteLe Grimbo pour la Grèce se précise toujours plus

Les deux scénarios d'un Grexit ou d'un Grimbo ressemblent à des Charybde et Scylla modernes. Aux conséquences tout aussi dévastatrices pour la Grèce.

par
Pascal Schmuck, Zurich
1 / 52
Plusieurs milliers de manifestants opposés aux conditions du nouveau plan d'aide conclu entre la Grèce et ses créanciers se sont rassemblés dans le calme mercredi à Athènes. (Mercredi 22 juillet 2015)

Plusieurs milliers de manifestants opposés aux conditions du nouveau plan d'aide conclu entre la Grèce et ses créanciers se sont rassemblés dans le calme mercredi à Athènes. (Mercredi 22 juillet 2015)

Keystone
Le gouvernement grec a décidé samedi d'autoriser par décret la réouverture des banques du pays, après environ trois semaines de fermeture. (Samedi 18 juillet 2015)

Le gouvernement grec a décidé samedi d'autoriser par décret la réouverture des banques du pays, après environ trois semaines de fermeture. (Samedi 18 juillet 2015)

Reuters
Angela Merkel mène le camp des faucons, ces états opposés à tout accord avec la Grèce. Elle a encore promis des «négociations ardues». (Dimanche 12 juillet 2015)

Angela Merkel mène le camp des faucons, ces états opposés à tout accord avec la Grèce. Elle a encore promis des «négociations ardues». (Dimanche 12 juillet 2015)

Keystone

La Grèce moderne revit pour son malheur un des passages de l'Odyssée. Mais à la place des monstres Charybde et Scylla, les Grecs doivent affronter un Grexit ou un Grimbo. Et c'est désormais ce deuxième cas qui a la faveur des analystes après le «non» sorti des urnes dimanche.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!