Publié

BièreLe groupe Carlsberg quitte les chiffres rouges

Après avoir essuyé une perte au 1er trimestre, le brasseur danois Carlsberg est redevenu bénéficiaire au deuxième grâce notamment à la vigueur de ses marques en Asie.

ARCHIVES, AFP

Le brasseur danois Carlsberg, qui avait accusé une perte au premier trimestre, est redevenu bénéficiaire au deuxième grâce notamment à la vigueur de ses marques en Asie. Il a en revanche rencontré des difficultés sur le marché européen.

Le bénéfice net sur ce trimestre a augmenté de 63% à 3,36 milliards de couronnes (540 millions de francs), battant les prévisions des analystes interrogés par Dow Jones Newswires, qui tablaient sur 3,2 milliards.

Le numéro quatre mondial a augmenté son chiffre d'affaires de 5%, à 19,585 milliards de couronnes. Il a écoulé 43,3 milliards d'hectolitres de bières, 5% de plus qu'il y a un an, sur un marché mondial contrasté pour lui.

Le directeur général Joergen Buhl Rasmussen, cité dans un communiqué, a invoqué «le très mauvais temps en Europe du nord et de l'ouest» pour expliquer que les ventes dans cette région aient reculé de 3 à 4%, alors que la part de marché de Carlsberg a augmenté. Ailleurs, le trimestre a été meilleur. En Russie, premier marché du groupe, «le marché a augmenté de 2% selon nos estimations», tandis que «tous les marchés dans la région Asie ont crû», avec une hausse des volumes de 15%.

Carlsberg a maintenu ses prévisions, tablant en 2012 pour un bénéfice opérationnel hors exceptionnels au niveau de 2011 et un bénéfice net «en légère hausse».

(ats)

Votre opinion