21.02.2013 à 09:56

Grande distributionLe groupe Casino est confiant pour 2013

Le groupe français Casino a dégagé l'an passé un bénéfice net en hausse de 84,4% à 1,06 milliard d'euros (1,31 milliard de francs).

Le groupe de distribution français Casino se déclare confiant pour l'année en cours, après une poussée de sa rentabilité en 2012, largement due à des facteurs exceptionnels.

Il a dégagé l'an passé un bénéfice net en hausse de 84,4% à 1,06 milliard d'euros (1,31 milliard de francs).

Le résultat opérationnel a progressé de 29,3% à 2 milliards d'euros, tiré notamment par l'international, selon un communiqué diffusé jeudi.

Résultats supérieurs aux attentes

Ces chiffres sont supérieurs aux attentes des analystes qui tablaient sur un bénéfice opérationnel de 1,95 milliard, d'après le consenus Factset. Ils dépassent également les prévisions formulées par le groupe, qui attendait «une progression de l'ordre de 25% de son résultat opérationnel».

Casino publie en outre un «résultat net normalisé, corrigé des effets des autres produits et charges opérationnels» qui ressort à 564 millions d'euros, contre 565 millions pour le bénéfice net normalisé 2011.

Les ventes, déjà publiées, enregistrent une progression de 22,1% en 2012, à 41,97 milliards d'euros, tirées par la croissance à l'international, qui compense l'érosion de l'activité en France «dans un contexte de consommation peu dynamique».

Transformations et confiance

Casino «a connu en 2012 une année de transformations majeures, notamment avec la prise de contrôle de GPA au Brésil et l'accord avec les Galeries Lafayette pour l'acquisition de 50% de Monoprix, renforçant ainsi son profil sur l'international et les formats porteurs», rappelle son directeur général, Jean-Charles Naouri, cité dans le communiqué.

Pour 2013, «confiant dans la progression de son activité et de ses résultats, Casino poursuivra sa stratégie de retour aux fondamentaux en France et de croissance organique à l'international, tout en s'attachant à préserver sa structure financière», ajoute Jean-Charles Naouri.

Le groupe annonce notamment viser pour 2013 «une forte croissance de son chiffre d'affaires» et une «progression en organique de son activité et de son ROC (résultat opérationnel courant)».

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!