Publié

BanquesLe groupe Raiffeisen augmente ses bénéfices

Le groupe bancaire Raiffeisen a accru son bénéfice net apuré de 4% au 1er semestre comparé à la même période de 2011, à 354 millions de francs, a-t-il annoncé jeudi.

ARCHIVES, Keystone

Le bénéfice brut du groupe coopératif, devenu la troisième banque de Suisse derrière UBS et Credit Suisse, s'est accru de 3,6% sur un an à 521 millions. Les revenus des activités bancaires ont augmenté de 8,4% ou 106 millions à 1,36 milliard de francs.

Le résultat des opérations d'intérêts s'est maintenu au niveau de l'exercice précédent ( 0,1%) en dépit d'une pression accrue sur la marge d'intérêt.

Apport sensible de Notenstein

Les activités non-américaines de la banque privée saint-galloise Wegelin, rachetées par Raiffeisen et regroupées dans la banque Notenstein, ont apporté la diversification des sources de revenus escomptée, affirme Raiffeisen. Les opérations de commissions et de prestations de service ( 60,2%) ainsi que les opérations de négoce ( 50,4%) en ont clairement bénéficié.

L'acquisition de la gestion de fortune de Wegelin a coûté quelque 155 millions de francs au groupe Raiffeisen, a révélé son directeur général Pierin Vincenz lors d'une conférence téléphonique. Mais ce montant ne constitue pas l'intégral du prix payé pour acquérir ces activités. Raiffeisen a payé un supplément pour la «substance» de l'objet acquis, a indiqué un porte-parole.

Le montant total n'est pas communiqué. La banque Wegelin a été démantelée en janvier sous la pression des autorités fiscales des Etats-Unis qui l'accusaient d'avoir incité à l'évasion fiscale.

Charge en hausse

La reprise de Notenstein a aussi pesé sur les charges semestrielles du groupe Raiffeisen, qui ont bondi de 88 millions ou 11,7% à 841 millions de francs. Sans ce facteur, leur hausse se serait limitée à 12,4 millions ( 1,6%).

L'acquisition de Notenstein renforce incontestablement la compétence du groupe dans les opérations de placement, constate Raiffeisen dont les revenus étaient jusqu'ici générés en majeure partie par les intérêts.

La reprise de cette entité s'est déroulée comme prévu et est qualifiée de réussie. Après avoir connu des retraits limités de fonds de la clientèle, Notenstein enregistre à nouveau depuis juin un afflux net d'argent frais et de nouveaux clients. Elle gère actuellement 20,8 milliards de francs d'actifs pour sa clientèle.

Fort afflux de fonds

Avec 7,2 milliards de francs ( 5,6%) l'afflux de fonds de la clientèle durant la période sous revue a été «particulièrement réjouissant» pour le groupe. Il porte ainsi leur volume à 129,4 milliards.

Sur ces six mois, le total du bilan a crû de 8,6% à 169,3 milliards de francs. Les actifs de la clientèle sous gestion ont bondi de 16,3% à 169,8 milliards, alors que les prêts et crédits à la clientèle ont atteint 140,2 milliards ( 2,9%), et les créances hypothécaires 132,2 milliards (également 2,9%).

Pour la suite de l'exercice, le groupe Raiffeisen se dit «prudemment optimiste». Malgré un environnement qualifié de «difficile», il table sur un résultat annuel proche celui de l'année dernière, où son bénéfice net avait atteint 595,3 millions de francs.

Nombreux nouveaux sociétaires

Au 30 juin, le groupe basé à St-Gall et présent sur pas moins de 1095 sites comptait 10'428 collaborateurs et collaboratrices (8731 en équivalents plein temps), soit 658 de plus qu'à la fin 2011.

Le nombre de sociétaires du groupe coopératif s'est pour sa part accru de 23'759 pour atteindre 1,77 million. Le nombre de ses clients a aussi fortement augmenté de 40'689, à 3,62 millions.

(ats)

Ton opinion