Après la marche: Le groupe Sanglier s'indigne d'une vitre brisée

Publié

Après la marcheLe groupe Sanglier s'indigne d'une vitre brisée

Un dégât constaté dans le fief antiséparatiste de Moutier pendant le défilé autonomiste de vendredi est mis en exergue.

par
Vincent Donzé
Une plainte a été déposée pour dommage à la propriété.

Une plainte a été déposée pour dommage à la propriété.

dr

La marche silencieuse autonomiste s'est déroulée sans incident notoire vendredi soir à Moutier, du point de vue de la police bernoise. Mais hier, le groupe Sanglier a médiatisé un dégât constaté à l'hôtel-restaurant du Cheval-Blanc, où une double vitre a été brisée dans la nuit de vendredi à samedi. Une plainte a été déposée pour dommage à la propriété.

Le groupe Sanglier a relevé des «insultes dégradantes à l'encontre de la préfète» qui a invalidé lundi dernier la votation favorable au rattachement de Moutier au canton du Jura. Le mouvement probernois affirme aussi que «plusieurs pneus» ont été crevés le long du cortège.

Ton opinion