JO 2016: Le gymnaste exclu n'a pas eu gain de cause en justice

Publié

JO 2016Le gymnaste exclu n'a pas eu gain de cause en justice

Yuri van Gelder espérait forcer le comité néerlandais à le laisser participer à la finale des anneaux. En vain.

L'athlète s'est expliqué vendredi devant le tribunal d'Arnhem, aux Pays-Bas, mais n'a pas réussi à convaincre.

L'athlète s'est expliqué vendredi devant le tribunal d'Arnhem, aux Pays-Bas, mais n'a pas réussi à convaincre.

Le gymnaste néerlandais Yuri van Gelder, exclu de l'équipe nationale après une nuit alcoolisée hors du Village olympique, a perdu le procès intenté en référé contre le comité olympique néerlandais NOC*NSF, a indiqué vendredi la justice néerlandaise. «Cela signifie que le NOC*NSF ne doit pas revenir sur sa décision de ne plus laisser Yuri van Gelder participer aux jeux Olympiques de Rio de Janeiro», a déclaré dans un jugement écrit le président du tribunal d'Arnhem, au centre des Pays-Bas.

Deux heures auparavant, l'athlète de 33 ans avait exigé devant la justice pouvoir participer lundi à la finale des anneaux des JO 2016.

Rentré «sans bruit»

Le champion du monde 2005 de cet agrès a expliqué être rentré «sans bruit» au petit matin après avoir bu environ cinq bières hors du Village olympique pour célébrer 7e place dans la phase éliminatoire samedi, synonyme de qualification pour la phase finale. «Nous avions consacré toute notre semaine à cette qualification, en nous levant très tôt tous les jours», a-t-il déclaré.

Yuri van Gelder a assuré qu'il n'était pas au courant de l'entraînement prévu le dimanche matin, séance où il n'est pas allé: «Le jour après une épreuve, je ne m'entraîne jamais.»

Déjà aux abonnés absent la veille

Le gymnaste avait également quitté sans autorisation le Village olympique vendredi, la veille de sa qualification, pour aller chercher sa copine à l'aéroport et était resté injoignable, a ajouté l'avocat du NOC*NSF, Harro Knijff, évoquant les mesures de sécurité prises pour les athlètes à Rio.

Pour Harro Knijff, la sanction est «proportionnelle» au comportement de Yuri van Gelder, qui a eu «un effet négatif sur les autres membres de l'équipe néerlandaise».

«Rentrer à l'heure n'est pas dans l'accord»

L'avocat de l'athlète, Cor Hellingman, a dénoncé une décision «trop rapide et trop dure», avec pour seule preuve écrite un communiqué de presse. «Rater un entraînement, rentrer trop tard ou boire de l'alcool ne font pas partie des prérogatives» de l'accord passé entre les athlètes et le NOC*NSF, a-t-il remarqué. «Il manque même une disposition sur les normes et valeurs du comité.»

Suspendu durant une année pour usage de cocaïne en 2009 et contrôlé une nouvelle fois positif à la cocaïne, le gymnaste de Waalwijk, au sud des Pays-Bas, avait été exclu de l'équipe néerlandaise pour les Championnats du monde en 2010 à Rotterdam.

Champion d'Europe en 2009, celui qui avait réalisé son rêve en participant pour la première fois cette année aux JO a remporté l'or aux anneaux aux Mondiaux en 2005, le bronze en 2006 et l'argent en 2007.

Le Français Danny Pinheiro Rodrigues, qui était remplaçant à l'issue des qualifications, a pris sa place en finale.

(AFP)

Ton opinion