La Garenne: Le gypaète barbu ne ressemble guère à Rocco Sifredi

Publié

La GarenneLe gypaète barbu ne ressemble guère à Rocco Sifredi

«Helios», le nouveau venu du zoo vaudois, doit encore faire ses preuves de reproducteur.

par
Michel Audétat
DR

C'est l'attraction amoureuse du parc animalier La Garenne, situé au-dessus de Gland (VD). Il accueille deux superbes rapaces, le gypaète «Helios» (le mâle) et «Althia»” (la femelle). L'espoir, c'est qu'ils acceptent de se rencontrer de manière intime. Chez les oiseaux de cette espèce, le flirt amoureux peut prendre beaucoup de temps et parfois même se terminer par une bagarre. Or, jusqu'ici, tout semble bien se passer même s'ils n'ont pas encore fait la chose.

26 poussins pour «Athos»

«Helios» succède en réalité à «Athos», qui est décédé en février 2015, à l'âge record de 7 ans et avec la satisfaction du devoir accompli: père de 26 poussins avec deux concubines successives, ce gypaète barbu aura été un véritable athlète de la reproduction. Lancée il y a tout juste trente ans, la réintroduction de ce grand rapace dans les Alpes lui doit beaucoup. Désormais, naturalisé, «Athos» croisera bientôt le regard du visiteur dans le hall d'entrée du zoo La Garenne.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion