Hockey sur glace - Le HC Ajoie envoie Ambri au tapis
Publié

Hockey sur glaceLe HC Ajoie envoie Ambri au tapis

Vainqueur 4-0 des Tessinois samedi, Ajoie a décroché, de manière méritée et finalement assez largement, son premier succès de la saison. Dans la cage, Tim Wolf a été blanchi.

par
Julien Boegli
 Martin Ness (Ajoie) au duel avec Daniele Grassi (Ambri) et Johnny Kneubuehler (Ambri).

Martin Ness (Ajoie) au duel avec Daniele Grassi (Ambri) et Johnny Kneubuehler (Ambri).

Daniela Frutiger/freshfocus

Le HC Ajoie la tient, sa première victoire de la saison! La victime se nomme donc Ambri, qui n’a pas été en mesure de résister à la vague offensive qui a déferlé sur lui lors de la période initiale. Ajoie a produit l’exact inverse de ses deux autres duels de la semaine. Mené 3-0 après vingt minutes de jeu aussi bien mardi contre Lugano que vendredi à Zurich, c’est avant la première pause qu’il a cette fois-ci construit son succès. Le score? Toujours le même.

Une avance de trois longueurs, évidemment, cela donne une autre perspective sur la suite des événements. Toujours privés de deux éléments québécois, à l’infirmerie, et de leur tour de contrôle, malade, les Jurassiens ont abordé cette rencontre sans aucune gêne. Contrairement à ce qu’avaient laissé présager dans un premier temps l’entraîneur Gary Sheehan et son assistant Vincent Léchenne, ni les attaquants Guillaume Asselin et Mathias Joggi, ni même le défenseur Jérôme Leduc n’ont été en mesure de tenir leur rang.

De la rigueur en défense

Un souci? Pas pour ce HCA, qui a su compenser ces défaillances en personnel par une rigueur défensive qu’on ne lui connaissait pas depuis la reprise. Que de tirs contrés, de corps jetés devant une frappe adverse. Et quelle brillante prestation de Tim Wolf devant les filets. Laissé au repos vendredi à Zurich, le numéro 1 de Porrentruy a fait honneur à son matricule.

Un autre joueur a arboré fièrement son signe distinctif. Promu topscorer suite à sa réussite de la veille, la deuxième, Thibault Frossard a lancé le festival ajoulot d’une réussite dont il est friand et qui est devenue sa marque de fabrique depuis le 2 février 2020 et ce 5-3 décisif en finale de Coupe de Suisse: un tir du poignet dans la lucarne. En cette 6e minute et pour la première fois du championnat, le HC Ajoie s’est retrouvé à mener au score dans un match. Il aurait déjà pu prendre les devants une minute plus tôt si Ueli Huber, lancé en profondeur par Even Helfer, n’avait pas manqué son duel devant Benjamin Conz.

À l’ouverture de Frossard, le défenseur Daniel Eigenmann a suivi le mouvement d’un envoi de la ligne bleue, puis Matteo Romanenghi a conclu ce quart d’heure de folie en jeu de puissance. La patinoire bruntrutaine, cette «petite Valascia du Nord», n’en attendait pas tant pour exulter.

Cet avantage, les joueurs de Gary Sheehan ne l’ont ensuite pas gaspillé. À force de pugnacité, ils ont su éteindre les feux qui pouvaient naître occasionnellement dans leur maison. Lorsque Romanenghi en a rajouté une couche à un quart d’heure du terme, toujours en supériorité numérique, la cause était entendue.

Ajoie – Ambri 4-0 (3-0 0-0 1-0)

Raiffeisen Arena. 3463 spectateurs. Arbitres: MM. Fluri, Hürlimann, Progin et Burgy.

Buts: 6e Frossard 1-0, 12e Eigenmann (Huber) 2-0, 14e Romanenghi (Huber, Rouiller/5 c 4) 3-0. 45e Romanenghi (5 c 4) 4-0.

Ajoie: Wolf; Birbaum, Pouilly; Rouiller, Eigenmann; Helfer, Hauert; Gfeller; Hazen, Devos, Schmutz; Rohrbach, Romanenghi, Huber; Macquat, Frossard, Schnegg; Frei, Ness, Bogdanoff. Entraîneur: Sheehan.

Ambri: Conz; Fora, Isacco Dotti; Hietanen, Burren; Fohrler, Zaccheo Dotti; Hächler; Trisconi, Kostner, Bianchi; Kozun, Regin, Kneubuehler; Bürgler, Heim, Zwerger; Pestoni, Grassi, McMillan. Entraîneur: Cereda.

Notes: Ajoie sans Asselin, Leduc (blessés) ni Joggi (malade). Ambri sans Dal Pian, D’Agostini (blessés) ni Fischer (absent). Temps mort demandé par Ambri (12e). Tir sur le poteau de Hazen (35e) et sur la transversale de Bürgler (39e).

Pénalités: 4 x 2’ contre Ajoie, 6 x 2’ contre Ambri.

Votre opinion