Hockey sur glace - Le HC Ajoie voit déjà la vie en rose
Publié

Hockey sur glaceLe HC Ajoie voit déjà la vie en rose

Avec des lacets et une publicité rose pétant sur les casques, le club jurassien ne passera pas inaperçu sur les patinoires du pays cette saison. De là à parler de future lanterne rose, il y a un pas…

par
Cyrill Pasche
Alain Birbaum (à droite) n’est pas passé inaperçu avec le HC Ajoie.

Alain Birbaum (à droite) n’est pas passé inaperçu avec le HC Ajoie.

Pascal Muller/freshfocus

Même Gary Sheehan, le coach, ne passe pas inaperçu: le Québécois porte un élégant costume et surtout une cravate rose du plus bel effet. «Cela ne me va pas trop mal, je trouve», sourit l’entraîneur du néo-promu.

Sur la glace, ses joueurs portent à leurs patins des lacets roses, et ont vu leurs casques être décorés d’une publicité rose aussi. Si certaines équipes de football ont opté pour des maillots roses par le passé (la Juventus par exemple), cette couleur détonante reste plutôt inhabituelle dans le monde du hockey sur glace.

Des lacets roses pour les hockeyeurs ajoulots. 

Des lacets roses pour les hockeyeurs ajoulots.

La raison? L’arrivée d’un nouveau partenaire de sponsoring, une entreprise romande à succès de vente en ligne. L’identité du club jurassien – jaune et noir et désormais rose– n’en est-elle pas complètement dénaturée? «C’est la couleur de notre nouveau partenaire. Nous jouons le jeu en affichant ses couleurs même si, il est vrai, le rose est plutôt surprenant pour une équipe de hockey», commente Gary Sheehan, avant d’ajouter: «j’ai même reçu plusieurs cravates roses avec des motifs différents. J’aurai de quoi changer au fil des matches cette saison».

Du côté des joueurs, cela n’a évidemment pas été la liesse dans le vestiaire en apprenant qu’il faudrait passer l’hiver avec des lacets roses pétants. En bon capitaine, Jordane Hauert dédramatise. «Au début, ça pique un peu, c’est vrai. Mais personne n’a trop râlé en tout cas. Il faut juste s’y habituer. Pour ma part, j’ai déjà oublié de quelle couleur sont mes lacets. J’ai le souvenir que Berne, à l’époque, avait joué avec des patins ou des lacets verts. Nous ne sommes donc ni les premiers, ni les derniers, à sortir du lot de cette façon. Ce que je retiens avant tout, c’est que nous avons de magnifiques nouveaux maillots ainsi qu’un nouveau logo du plus bel effet qui ont été accueillis très favorablement par nos fans. Et avec nos pubs roses, ma foi, je trouve que nos équipements ont de la gueule!»

«L’idée quand on est sur la glace, ce n’est quand même pas de se regarder patiner, ou bien?»

Jordane Hauert, à la question de savoir si des lacets roses sont dérangeants.

Quant à la question de savoir si ces lacets roses pouvaient éventuellement perturber les joueurs, Jordane Hauert en rigole. «L’idée quand on est sur la glace, ce n’est quand même pas de se regarder patiner, ou bien? Non, on ne les remarque même pas et cela ne pose donc aucun problème».

De blanc et de rose vêtus

Lors des matches à l’extérieur, les Jurassiens risquent même de se faire remarquer encore davantage: ils porteront des maillots blancs et un équipement blanc – y compris les cuissettes et le casque. Le tout assorti de ces fameuses publicités roses!

La principale question, toutefois, est de savoir si le HC Ajoie, à qui tout le monde prédit déjà la dernière place du classement, réussira à éviter la place de lanterne rose au terme de la saison régulière? C’est tout le mal que l’on souhaite à la vaillante formation jurassienne.

Votre opinion