Actualisé 15.03.2019 à 09:00

Hockey sur glaceLe HC Bienne a joué avec le feu

Vainqueur 5-3 contre Ambri, Bienne mène 3-0 dans la série et vient d’effectuer un pas de géant en direction des demi-finales. Auteur d’un doublé, Jason Fuchs a fait la différence.

par
Cyrill Pasche, Bienne

Trois courtes victoires – 3-1, 3-2 et 5-3 – en alternant les hauts et les bas avec, à chaque fois, le même constat: le HC Bienne trouve toujours un moyen de s’en sortir à bon compte.

Celle d’hier a sans doute été la moins convaincante, la faute à tous ces genoux et ses mains qui se sont mis à trembler inexplicablement dès l’instant où les Seelandais venaient pourtant de faire le break en inscrivant le 3-1 sur contre-attaque (24e, Schmutz). Au lieu de s’envoler pour de bon et de s’offrir une soirée tranquille, les hommes de l’entraîneur Antti Törmänen ont baissé le pied et joué à reculons.

La qualité du jeu du HCB a chuté après le 3-1 et Ambri n’a pas manqué l’occasion de s’engouffrer dans la brèche (3-3 à la 46e). Beaucoup d’intensité, énormément de pression sur un adversaire traqué dans les moindres recoins de la patinoire (même à 4 contre 5), telle a été la recette employée par les Léventins, et celle-ci aurait bien pu causer la perte du HCB, qui a semblé complètement perdu sur sa glace en fin de match.

Jason Fuchs: épatant

Les Biennois ont accumulé les gaffes monumentales (Riat, Salmela) et personne n’aurait été réellement surpris si la sanction était tombée dans une fin de duel suffocante. «Nous devons être honnêtes avec nous-mêmes: si nous voulons avoir du succès dans ces play-off, nous ne pouvons pas continuer à jouer de cette façon», a prévenu Kevin Fey, un des leaders défensif du HCB, en faisant allusion à l’inconstance du groupe.

Pour l’instant, les Biennois ont toujours trouvé le moyen de s’en sortir. Parce qu’ils possèdent davantage de profondeur que leur adversaire (acte I). Parce qu’ils savent aussi s’appuyer sur leur gardien Jonas Hiller et forcer la chance en certaines circonstances (Acte II, avec deux buts marqués dans les douze dernières minutes après avoir été menés 2-1). Ou parce qu’ils possèdent dans leur rang un certain Jason Fuchs, auteur d’un doublé hier et tout simplement intenable depuis le début des play-off (trois matches, quatre buts).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!