Hockey sur glace: Le HC Bienne à la recherche de son prochain héros
Publié

Hockey sur glaceLe HC Bienne à la recherche de son prochain héros

Le HC Bienne puise sa force dans son collectif, mais il s’est toujours trouvé un héros dans ses grandes victoires. A qui le tour samedi lors de l'acte VI contre le SCB?

par
Cyrill Pasche
Le HCB puise sa force dans son collectif, mais une individualité a toujours crevé l'écran jusqu'ici. A qui le tour?

Le HCB puise sa force dans son collectif, mais une individualité a toujours crevé l'écran jusqu'ici. A qui le tour?

Keystone

Si la force du HCB réside dans son homogénéité, il aura certainement besoin, une fois de plus, qu’un héros se lève samedi soir et marque l'acte VI de son empreinte. Bienne 3, Berne 2. Les Seelandais sont à un gain d'une place en finale.

Avec deux buts au premier match, le Finlandais Toni Rajala avait «mis le feu» à la capitale lors de l’acte I de la demi-finale entre le HC Bienne et le CP Berne (4-2).

C’est encore lui qui avait marqué le but gagnant en prolongation deux jours plus tard lors de l’acte II (3-2 ap). Ce soir-là pourtant, Damien Brunner - auteur d’un doublé - avait enfilé sa cape de super héros en égalisant à 140 secondes de la fin du temps réglementaire. «Nous trouvons à chaque fois un nouveau héros», avait soufflé Brunner après le deuxième gain de la série.

Jeudi à Berne, le gardien Jonas Hiller, phénoménal, a pris le relais en réalisant 36 arrêts et en signant un blanchissage qui a marqué les esprits. Et ce samedi soir à la Tissot Arena, à qui le tour?

Voici les trois principaux «suspects» dans le camp seelandais:

Damien Riat

L’attaquant de 22 ans a enclenché le «mode play-off» et a été l’un des plus constants depuis le début des séries pour le titre. Il a touché le poteau à un moment clé lors de l’acte III perdu à Berne. «Celui-là, il m’est resté au travers de la gorge», a-t-il dit. Le Genevois a marqué une fois dans cette série (cage vide, acte I) et s’est constamment créé de bonnes occasions de but. Si ses coéquipiers l’utilisent un peu mieux samedi soir en powerplay notamment (son tir direct), alors il ne sera plus qu’une question de temps avant qu’il ne touche la cible. Une certitude: Riat est chaud-bouillant.

Jason Fuchs

Brillant en quart de finale contre Ambri (quatre buts), Jason Fuchs n’a pas encore réussi à totalement s’exprimer face au CP Berne. Dès le premier match, les Bernois ont réduit les espaces autour du centre du HCB. Il suffit pourtant d’une petite faille ou d’une inattention adverse pour que le meneur de jeu de la deuxième triplette offensive retrouve le chemin des filets. Jusqu’ici dans cette demi-finale, ce sont ses ailiers, Robbie Earl (1 but, 4 assists) et Damien Brunner (4 buts), qui se sont retrouvés sous le feu des projecteurs. Et si c’était son tour cette fois-ci?

Beat Forster

Aucun défenseur du HC Bienne n’a trouvé le chemin des buts depuis le début des play-off (10 matches). Un arrière biennois marquera-t-il enfin, samedi soir au 11e match des séries pour le titre? Beat Forster n’a pas hésité à se joindre à l’offensive tout au long de la série et s’est déjà créé quelques occasions de capitaliser face au CP Berne. Sa mission principale reste toutefois de défendre, ce qu’il a fait comme à ses plus beaux jours jusqu’ici. Mais son coach, Antti Törmänen, ne lui reprochera certainement pas de prendre quelques risques offensifs s’il parvient à marquer un but important pour le HCB.

Votre opinion