Hockey sur glace: Le HC Bienne a pris exemple sur son pire cauchemar: FR Gottéron
Publié

Hockey sur glaceLe HC Bienne a pris exemple sur son pire cauchemar: FR Gottéron

Le HC Bienne a su saisir les opportunités qui se sont présentées à lui au cours des dix derniers jours. Le calendrier lui est encore favorable quelque temps, saura-t-il encore en profiter?

par
Cyrill Pasche, Bienne

Quatre victoires lors de ses cinq derniers matches et voici déjà le HC Bienne (7e) au contact des formations du milieu de classement. Cette série positive était attendue et même impérative pour cette équipe qui a tant peiné à décoller cette saison.

Le calendrier des dix derniers jours était évidemment idéal, avec deux matches contre Rapperswil à domicile (2-1 dimanche passé et 3-1 vendredi soir), deux autres contre Langnau (à l’extérieur et à domicile) et une confrontation face à Davos. Les Biennois ont presque réalisé un sans-faute - 13 points sur les 15 en jeu - et peuvent d’ailleurs s’en vouloir d’être passés au travers mardi sur leur patinoire face aux Grisons après avoir pourtant rapidement mené 2-0 (défaite 2-3 après prolongation).

Les hommes de Lars Leuenberger ont aligné les points et les victoires sans rien réaliser de bien exceptionnel pour y parvenir. Vendredi face à Rapperswil, ils ont démarré sur les chapeaux de roues (3-0 en première période) avant de gérer avantageusement leur avance jusqu’au coup de sirène final. Dimanche à Ambri, ils devront assurément en faire davantage s’ils entendent poursuivre sur leur lancée positive.

Calendrier favorable… sur le papier

Reste que dans une saison aussi particulière et avec un rythme de championnat aussi cabossé, mieux vaut saisir sa chance lorsqu’elle se présente. FR Gottéron, une équipe qui a déjà pris le large en haut de tableau et contre qui le HCB a perdu ses cinq duels, en sait quelque chose: les Dragons se sont ouvert une voie royale en capitalisant près de la moitié de leurs points face à Bienne (qui avançait à tâtons à l’époque) et Langnau en première partie de saison.

Joueurs et entraîneurs détestent qu’on leur parle d’adversaires «à leur portée» ou encore «d’équipes un peu moins fortes que les autres», et c’est bien sûr compréhensible: une victoire contre Rapperswil, Ambri ou Langnau n’est pas aussi évidente à obtenir qu’on veut bien le penser, répètent-ils tous en chœur, et on veut bien les croire sur parole.

Dimanche, le HCB se déplace à Ambri (10e), puis il ira à Rapperswi (9e) mardi. Deux matches qui, s’ils sont bien négociés, devraient permettre au HCB de se profiler de nouveau comme un membre à part entière du Top 6 après un début de campagne décevant. Des victoires sont attendues, mais la partie n’est bien sûr pas gagnée d’avance.

Pour les détails du match, cliquez ici.

Votre opinion