Hockey sur glace – Le HC Bienne craque sur le tard
Publié

Hockey sur glaceLe HC Bienne craque sur le tard

Jan Kovar et Denis Hollenstein ont été décisifs samedi pour Zurich dans cet acte VI que les Biennois maîtrisaient jusqu’à la 53e. C’est 3-3 dans cette série des quarts de finale.

par
Grégoire Surdez
(Bienne)
Marcus Krueger trébuche, mais au final ce sont bien les Zurichois qui se sont imposés.

Marcus Krueger trébuche, mais au final ce sont bien les Zurichois qui se sont imposés.

freshfocus

Et pourtant tout avait si bien commencé grâce à un trio magique qui n’a eu besoin que de 39 secondes pour lancer cette soirée électrique. Sur son premier shift, Damien Brunner a transformé une belle offrande de Luca Cunti, lui-même mis sur orbite par Mike Künzle. Difficile de faire mieux comme entrée en matière. Sonnés d’entrée de jeu, les ZSC Lions ont eu bien de la peine lors de cette première période à sens unique (18 tirs à 6 en faveur des Bernois). Sans un grand, un immense, Jan Kovar dans les buts du “Z”, l’affaire aurait été classée sans suite. Par trois fois le gardien tchèque a sorti des arrêts en deux temps époustouflants.

Dimitrii Shikin se met en évidence

Très nerveux, les Zurichois qui évoluaient dos au mur, ont attendu la mi-match pour mettre le nez à la porte et entrer enfin dans leur match. Les débats se sont logiquement équilibrés et c’est alors Dimitrii Shikin qui a aussi tenu la vedette en sortant un arrêt de la botte fabuleux sur un essai de Marco Pedretti (36e). Le gardien Russe évolue lui aussi sur un nuage et il sera très compliqué de le sortir de la glace lorsque Joren Van Pottelberghe sera rétabli.

Il faudra bien un Shikin impeccable, lundi au Hallenstadion pour l’acte VII de cette série à rallonge. Alors que Bienne se dirigeait vers un succès mérité, il a cessé de jouer lors de l’ultime période. Et la punition est venue deux fois des mains en or de Denis Hollenstein. En à peine plus d’une minute trente, le Zurichois a plongé la Tissot Arena dans le même cauchemar qu’un certain 6 avril 2019. Ce soir-là, l’acte VI de la demi-finale contre Berne, avait été perdu 1-0 alors que les Seelandais menaient 3-2 dans la série.

Bienne – ZSC Lions 1-3 (1-0 0-0 0-3)

Davos n’a pas dit son dernier mot

Votre opinion