Hockey sur glace: Le HC Bienne lâché par son «tiki-taka»
Publié

Hockey sur glaceLe HC Bienne lâché par son «tiki-taka»

Il y a encore un équilibre à trouver entre «beau jeu» et efficacité dans le camp biennois. Berne en a profité.

par
Cyrill Pasche
Bienne

Le HC Bienne a démontré qu’il est à l’heure actuelle la meilleure équipe cantonale, mais pas encore la plus réaliste. Les Seelandais ont par instants outrageusement dominé le CP Berne, rarement acculé à ce point dans sa zone de défense dans un passé récent.

Comme trop souvent par contre, les Biennois ont tourné en rond au lieu d’opter pour la ligne droite. Antti Törmänen et ses hommes ont fini par payer au prix fort leur incapacité à boucler le dossier de façon plus pragmatique. Entre-temps, l’Américain Mark Arcobello était passé par là – au bon endroit, au bon moment - et lui ne s’est pas posé énormément de questions: un rebond pour égaliser à 78 secondes de la fin du temps réglementaire (59e, 2-2). Un contre diabolique en prolongation, à trois contre trois, alors que les Biennois venaient de manquer le coche à l’autre bout de la patinoire (64e, 2-3).

Il y a encore un équilibre à trouver entre «beau jeu» et efficacité dans le camp du HCB, toujours leader légitime du championnat au moment d’aborder la trêve dédiée aux équipes nationales.

Les Biennois peuvent s’appuyer sur de nombreuses certitudes pour la suite de la saison: comme la qualité de leur jeu, flamboyante et déroutante comme hier soir face au SCB. C’est ce jeu de passes, sorte de «tiki-taka» à la barcelonaise, basé sur la possession et fait d’appels et de contre-appels, ainsi que leur capacité unique à confisquer le puck à l’adversaire en l’attirant dans les bandes, qui leur permettra de rester au sommet cet hiver.

Ils n’oublieront toutefois pas de retenir la leçon bernoise d’hier soir. Dominer n’est pas gagner…

Votre opinion