Hockey sur glace: Le HC Sierre dit oui au «projet McSorley»
Publié

Hockey sur glaceLe HC Sierre dit oui au «projet McSorley»

Le président de l’équipe du Valais central a donné son accord pour la construction d’une patinoire de 7 000 places dans la Cité du Soleil. Et, le cas échéant, pour l’entrée de l’ancien entraîneur de Genève-Servette, dans le capital actions du club.

par
Emmanuel Favre
Chris McSorley a convaincu les dirigeants du HC Sierre.

Chris McSorley a convaincu les dirigeants du HC Sierre.

VQH

«Le Matin Dimanche» l’avait révélé dans son édition du 14 février: entouré d’un groupe d’investisseurs valaisans et romands, Chris McSorley avait déposé une lettre d’intention à la Ville de Sierre pour bâtir une patinoire de 7000 places dans la Cité du Soleil et entrer dans l’actionnariat du club qui milite actuellement en Swiss League.

L’objectif: décrocher la promotion en National League en 2024, année où le nouveau stade pourrait être livré.

‹‹Le HC Sierre mettra tout en œuvre pour aller au bout de l’aventure››

Alain Bonnet, président du HC Sierre

Ce vendredi, le HC Sierre, qui avait immédiatement trouvé la proposition intéressante, mais qui avait demandé que son identité et son histoire soient respectées, a pris position par voie de communiqué. «Nous sommes enchantés par le projet d’investissement proposé à la Commune de Sierre sous l’impulsion de Chris McSorley. Constater que des investisseurs souhaitent construire et développer une patinoire régionale de 7000 places nous réjouit. Nous sommes également ravis par l’ambition du projet qui porterait le club dans l’élite du hockey suisse.»

Président du club «rouge et jaune», Alain Bonnet ajoute: «Le HC Sierre mettra tout en œuvre pour aller au bout de l’aventure.» Et souligne: «Nous pensons que les dates évoquées pour la construction de la nouvelle patinoire (2024/25) sont réalistes, même si des points sont encore à préciser.»

‹‹Avec le club, nous sommes unis par le même désir d’avancer et j’ai bon espoir de trouver un écho positif auprès de la Ville››

Chris McSorley, investisseur

En filigrane, cette position signifie également que l’équipe basée à Graben accepte que Chris McSorley et ses acolytes deviennent actionnaires majoritaires du club pour autant que la nouvelle patinoire passe du projet à la réalité.

Joint par téléphone, l’ancien entraîneur en chef de Genève-Servette s’est dit enchanté par la communication du HCS: «Avec mes partenaires, nous avons eu des séances très constructives avec Alain (ndlr: Bonnet) et son comité. Nous sommes unis par le même désir d’avancer et j’ai bon espoir de trouver un écho positif auprès de la Ville. Nous sommes dans le timing pour concrétiser ce projet qui concerne toute la région de Sierre.»

Votre opinion