10.10.2015 à 00:39

Etats-UnisLe héros du Thalys poignardé en Californie «a le moral»

L'Américain Spencer Stone est en voie de rétablissement et son moral tient le coup après avoir été attaqué au couteau lors d'une rixe.

Spencer Stone, 23 ans, ici le 23 août dernier lors d'une conférence de presse.

Spencer Stone, 23 ans, ici le 23 août dernier lors d'une conférence de presse.

Keystone

L'un des héros du Thalys, l'Américain Spencer Stone se remet de ses blessures et «a le moral» après avoir été poignardé devant un bar californien où il avait apparemment tenté de secourir une femme victime de harcèlement, ont affirmé ses médecins vendredi.

«Il est réveillé, capable de sortir du lit et a le moral», a assuré dans un communiqué l'hôpital UC Davis de Sacramento, ajoutant qu'il ne se trouvait plus dans un état grave comme décrit la veille.

L'ambulancier militaire a été poignardé à trois reprises sur le haut du torse et l'opération de deux heures pour soigner ces blessures s'est bien déroulée, a précisé l'hôpital.

«Une jeune femme était en train d'être harcelée»

Dans la nuit mercredi à jeudi, Spencer Stone avait été transporté à l'hôpital à l'issue d'une altercation alors qu'il se trouvait avec un groupe d'amis devant un bar de Sacramento. C'est dans cette ville de Californie (ouest) que le jeune homme de 23 ans a grandi avec les deux autres héros américains du Thalys, Anthony Sadler et Alek Skarlatos.

«Une jeune femme était en train d'être harcelée et (Stone) s'en est mêlé», avait affirmé une source proche de l'enquête à l'AFP, laissant entendre que Spencer Stone s'était à nouveau comporté de façon héroïque devant le bar californien.

Héros dans le monde entier

Le 21 août, Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stone, en vacances en Europe, étaient intervenus pour désarmer Ayoub El Khazzani dans un Thalys Amsterdam-Paris, l'empêchant de commettre ce qui aurait pu tourner au massacre.

Les trois amis avaient ensuite été acclamés en héros dans le monde entier et notamment été décorés de la Légion d'honneur en France.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!