Genève: Le Jet d’eau reste à l’arrêt pendant la deuxième vague

Publié

GenèveLe Jet d’eau reste à l’arrêt pendant la deuxième vague

Le Jet d’eau ne sera pas remis en service jeudi. Cette décision fait écho à la situation sanitaire actuelle en Suisse et à Genève liée à la pandémie de Covid-19.

A Genève, le Jet d’eau est à l’arrêt pour rappeler les mesures sanitaires destinées à lutter contre la pandémie de Covid-19. Il avait déjà été arrêté pendant 83 jours au printemps, lors de la période de semi-confinement (archives).

A Genève, le Jet d’eau est à l’arrêt pour rappeler les mesures sanitaires destinées à lutter contre la pandémie de Covid-19. Il avait déjà été arrêté pendant 83 jours au printemps, lors de la période de semi-confinement (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

A l’arrêt pour son entretien annuel, le Jet d’eau ne sera pas remis en service jeudi. Pour la seconde fois cette année, l’emblème de Genève va rester «à l’abri» afin de rappeler les mesures sanitaires à la population.

Ce geste symbolique fait écho à la situation sanitaire actuelle en Suisse et à Genève liée à la pandémie de Covid-19, ainsi qu’au renforcement des mesures prises par le Conseil d’Etat, ont indiqué mercredi les Services industriels de Genève (SIG). Il s’agit d’encourager la population à limiter ses déplacements et à restreindre ses contacts sociaux.

Les autorités veulent contenir la pandémie et éviter de surcharger les hôpitaux qui sont déjà presque saturés. «Le Conseil d’Etat met tout en oeuvre pour contenir l’épidémie et en limiter les impacts économiques et sociaux, mais ce n’est qu’au prix d’un effort collectif soutenu et sans relâche que nous y parviendrons», rappelle sa présidente Anne Emery-Torracinta.

Sur demande du canton, le Jet d’eau avait été arrêté pendant 83 jours au printemps, lors de la période de semi-confinement. Symbolique, la mesure doit aussi permettre de protéger les équipes SIG, notamment en limitant leurs déplacements. Enclenché manuellement, le Jet d’eau fonctionne tous les jours depuis 1891, sauf en cas de rafales de vent ou de grand froid.

(ATS/NXP)

Ton opinion

25 commentaires