Football: Le joli conte d'Angers, 60 ans plus tard

Publié

FootballLe joli conte d'Angers, 60 ans plus tard

Le club angevin a éliminé Guingamp en demi-finale de la Coupe de France. Il affrontera le PSG ou Monaco le 27 mai prochain.

par
LeMatin.ch

Soixante après la première (et seule) finale de Coupe de France de son histoire, Angers a réussi à se qualifier une deuxième fois pour le dernier acte de la compétition.

Dans une demi-finale opposant les deux plus petits budgets de Ligue 1 - Angers et Guingamp -, le club de la Loire s'est imposé 2-0. Le 27 mai prochain au Stade de France, le SCO affrontera le PSG ou Monaco, qui s'affrontent ce soir dans la demi-finale des grosses cylindrées.

Angers peut dire un grand merci à son gardien Alexandre Letellier (seulement trois titularisations en L1 cette saison). A la 89e minute, alors que le score n'était que de 1-0 pour Angers grâce à un but de Mangani (38e), le portier a détourné sur son poteau droit le penalty de l'égalisation tiré par Jimmy Briand. Ce n'était que justice, dans la mesure où ce penalty avait été injustement accordé pour une main imaginaire de Ndoye.

Quatre minutes plus tard, Toko Ekambi assurait le succès de son club en ponctuant victorieusement un ultime contre.

En 1957, Angers s'était incliné 6-3 en finale face à Toulouse. Le club de la Loire ira-t-il décrocher son premier trophée soixante ans plus tard?

Ton opinion