Il y a un an: le (semi)confinement: Le jour où les stations de ski ont fermé en Suisse mais pas en France
Publié

Il y a un an: le (semi)confinementLe jour où les stations de ski ont fermé en Suisse mais pas en France

Incroyable mais vrai: le 14 mars 2020, on craignait la concurrence de nos voisins qui, eux, étaient encore ouverts.

par
Laurent Flückiger
Les remontées des Crosets, sur le domaine franco-suisse des Portes du Soleil, sont restées à l’arrêt.

Les remontées des Crosets, sur le domaine franco-suisse des Portes du Soleil, sont restées à l’arrêt.

AFP

C’est l’une des conséquences du durcissement des mesures prises le vendredi 13 mars 2020 par le Conseil fédéral, en Suisse les remontées mécaniques sont à l’arrêt à partir du samedi 14 mars, signant ainsi la fin anticipée de la saison d’hiver. Et croyez-le ou non: ce week-end-là les stations de ski françaises sont toujours ouvertes, ce qui fait craindre une concurrence pour nos belles montagnes!

Hé oui, en décembre 2020, Emmanuel Macron envisageait de prendre «des mesures restrictives et dissuasives» pour empêcher les Français d’aller skier en Suisse, alors que les remontées mécaniques étaient fermées dans l’Hexagone. Le président de la République voulait aussi de convaincre notre gouvernement de ne pas rouvrir en grand les portes des stations pour les Fêtes. Mais il y a un an Les Rousses ou Avoriaz captaient les skieurs à passeport rouge à croix blanche.

Pas longtemps. Après le passage au stade 3 de l’épidémie le samedi 14 mars au soir, toutes les stations de ski de France ferment à partir du dimanche à minuit.

Une semaine plus tard, on apprenait que Verbier était devenu un foyer épidémique. Le gros des contaminations s’était probablement produit une semaine avant l’arrêt des remontées.

Lundi 15 mars, dans notre série «Il y a un an: le (semi)confinement», retrouvez notre prochain épisode: «Le soir nous avons commencé à faire du boucan aux fenêtres».

Votre opinion

59 commentaires