Publié

#MJF50«Le jour où ... Weather Report s’exila sur Venus»

Retrouvez la chronique quotidienne de Jean-Philippe Bernard sur le Montreux Jazz Festival.

par
Jean-Philippe Bernard
Weather Report, Montreux Jazz, 1976

Weather Report, Montreux Jazz, 1976

Andrew Putler/Redferns/Getty Images

Voilà 6 jours que Stuff a mis Montreux en transe. Nous sommes encore en 1976! Impossible de remettre la main sur cette fichue machine à remonter le temps… Tant pis. Cette saison torride est fabuleuse. On rêve, on vit au ralenti en buvant un verre à l’ombre et en écoutant de la bonne musique. Un bonheur n’arrivant jamais seul, ce 8 juillet, Weather Report, le vaisseau amiral du jazzrock, est en ville. On pénètre dans la fournaise du Casino en souriant. Auteur d’un récent album de folie («Black Market»), le combo mené par Wayne Shorter et Joe Zawinul exhibe fièrement son nouveau bassiste.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!