Australie: Le journaliste Hugo Clément arrêté en plein reportage
Actualisé

AustralieLe journaliste Hugo Clément arrêté en plein reportage

Alors qu'ils filmaient un reportage environnemental pour la chaîne France 2, le journaliste et son équipe ont été arrêtés par la police australienne.

par
J.Z.

En tournant un numéro de la future émission «Sur le front», qui sera diffusée sur France 2, le journaliste Hugo Clément et son équipe ont vécu une sacrée mésaventure.

Alors qu'ils étaient en train de filmer une action de l'ONG Frontline Action on Coal, qui lutte actuellement contre le création d'une houillère controversée par le groupe indien Adani, ils ont été arrêtés par les forces de l'ordre australiennes.

«(Nous) avons été arrêtés et placés en détention pendant 7 heures par la police australienne. Nous filmions pour France Télévisions une action de blocage d'un port de charbon par un groupe de militants écologistes», a indiqué Hugo Clément sur Instagram.

Interdiction d'approcher

Selon ABC Australia, les journalistes ont notamment été inculpés pour intrusion sur une voie ferrée, avant d'être libérés sous caution en vue d'une comparution devant le tribunal de Bowen en septembre prochain.

Leur libération a également été soumise à des conditions très strictes puisqu'ils ont reçu l'interdiction d'approcher à moins de 20 kilomètres le site de la mine et à moins de 100 mètres tout autre site du groupe Adani.

«Intimidation»

«Ces activistes s'opposent à la construction de l'une des plus grandes mines de charbon de l'histoire dans l'état du Queensland, a précisé Hugo Clément dans sa publication. Selon eux et de nombreux scientifiques, cette mine est une menace supplémentaire pour la grande barrière de corail, déjà fragilisée par le changement climatique [...] Nous les filmions lorsque les policiers sont venus nous arrêter, sans motif.»

Et d'ajouter: «Cette intimidation ne nous empêchera pas de continuer à enquêter sur les dangers qui menacent la grande barrière de corail et les océans.»

Votre opinion