Actualisé 13.10.2020 à 17:02

TourismeLe canton de Neuchâtel a vécu «une saison estivale record»

Une augmentation de 23,5% des nuitées hôtelières a été enregistrée dans le canton de Neuchâtel en juillet-août par rapport à 2019. Le directeur de Tourisme neuchâtelois fait néanmoins remarquer que la situation reste difficile en raison de la crise du Covid-19.

Les hôtels neuchâtelois ont vécu une bonne saison estivale.

Les hôtels neuchâtelois ont vécu une bonne saison estivale.

KEYSTONE

L’Arc jurassien a vécu une belle saison touristique cet été. Le Jura bernois a enregistré un record de nuitées, en accueillant des visiteurs venus de toute la Suisse. Le canton de Neuchâtel a connu un boom des nuitées de camping, surtout en juin.

«Le coronavirus a constitué une opportunité pour le secteur touristique du Jura bernois et les prestataires touristiques», a expliqué à Keystone-ATS le directeur de Jura bernois Tourisme Guillaume Davot. Les grands espaces, des hébergements à taille humaine et des prix accessibles expliquent ce succès.

La fréquentation des hôtels a augmenté de 19% en juillet et de 15% en août. Les nuitées en camping ont aussi largement dépassé les statistiques habituelles avec une hausse de 115% en juillet et de 51% en août. «L’objectif est de fidéliser la clientèle», a ajouté Guillaume Davot.

Jura bernois Tourisme ne dispose pas de statistiques officielles concernant la parahôtellerie, mais les nombreux contacts avec des prestataires d’hébergement montrent une saison record. Certains établissements ont été complets de juin à fin août et auraient pu louer leurs chambres plusieurs fois, a relevé l’institution.

Loisirs très prisés

Une majeure partie des activités de loisirs comme Chez Camille Bloch et le Sikypark a également connu une très forte croissance estivale, estimée entre 10 et 50% malgré les mesures sanitaires. Les touristes en provenance des cantons de Genève, du Tessin, des Grisons et du Valais étaient plus nombreux qu’habituellement.

Les perspectives pour cet automne restent bonnes avec un bon niveau de réservation des hébergements pour le mois d’octobre. La période à partir de novembre s’annonce plus compliquée et incertaine tant au niveau des nuitées que des activités.

Comme dans d’autres régions de Suisse, les restaurateurs du Jura bernois font état du peu de demandes pour les repas de fin d’année, pour les sorties d’entreprise et pour les séminaires. Les nuitées de la clientèle d’affaires sont aussi rares, constate Jura bernois Tourisme.

Campings pris d’assaut

Dans le canton de Neuchâtel, «on peut parler d’une saison estivale record, si l’on ne tient pas compte de l’année exceptionnelle 2002, liée à Expo 02», a déclaré à Keystone-ATS Yann Engel, directeur de Tourisme neuchâtelois, revenant sur une information de RTN. Les nuitées hôtelières en juillet-août ont progressé sur un an de 23,5% ou de 11’726.

Les nuitées dans les campings neuchâtelois ont augmenté de 33% ou de 13’500 supplémentaires. «Le mois de juin s’est avéré exceptionnel avec un boom de 313% ou une hausse de 23’500 nuitées», a ajouté Yann Engel.

Le directeur de Tourisme neuchâtelois fait néanmoins remarquer que la situation reste difficile. Les nuitées cumulées de janvier à août sont en recul de 24% dans l’hôtellerie, même si elles progressent de 44% dans les campings.

Sur l’ensemble de l’année, Tourisme neuchâtelois s’attend à une baisse des nuitées hôtelières de 35%, toutefois moins importante que dans d’autres régions de Suisse. «Le tourisme d’affaires est au point mort, c’est un gros souci», a précisé Yann Engel, qui se réjouit néanmoins de l’augmentation attendue des nuitées dans la parahôtellerie (appartement à louer, chambre d’hôtes).

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!