Relations diplomatiques: Le Kosovo va ouvrir une ambassade à Jérusalem

Publié

Relations diplomatiquesLe Kosovo va ouvrir une ambassade à Jérusalem

Le Kosovo a normalisé lundi ses relations avec l’État hébreu, a indiqué le chef de la diplomatie israélienne Gabi Ashkenazi.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, fait une déclaration lors d’une cérémonie tenue sur Zoom le 1er février 2021.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, fait une déclaration lors d’une cérémonie tenue sur Zoom le 1er février 2021.

AFP

Le Kosovo, territoire européen majoritairement musulman, a normalisé lundi ses relations avec Israël et ouvrira à terme son ambassade dans la ville disputée de Jérusalem, ont indiqué de hauts responsables lors d’une cérémonie par visioconférence.

Depuis août 2020, l’État hébreu a multiplié les accords de normalisation avec des États arabes -Émirats arabes unis, Bahreïn, Soudan et Maroc- mais ces pays n’ont toutefois pas reconnu la ville disputée de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Dans le cadre d’un échange de reconnaissance mutuelle, Israël a reconnu officiellement le Kosovo, ancienne province serbe ayant proclamé en 2008 son indépendance, comme un État indépendant, rejoignant ainsi la plupart des pays occidentaux mais pas la Serbie, la Chine et la Russie.

Jour historique

«Aujourd’hui nous écrivons l’histoire, nous établissons des relations diplomatiques entre Israël et le Kosovo. C’est la première fois de l’histoire que des relations diplomatiques sont établies par Zoom», a déclaré le chef de la diplomatie israélienne Gabi Ashkenazi.

Le Kosovo a lui reconnu comme capitale d’Israël la ville de Jérusalem, où une mission diplomatique doit être ouverte au cours des prochains mois.

«Ce matin, j’ai reçu votre demande pour établir votre ambassade à Jérusalem que j’ai bien entendu acceptée», a dit M. Ashkenazi.

«Aujourd’hui, Israël devient le 117e pays à reconnaître la République du Kosovo à titre de pays indépendant et souverain», a déclaré la ministre kosovare des Affaires étrangères, Meliza Haradinaj-Stublla.

Accord possible grâce aux USA

Cet accord a été rendu possible par le soutien des États-Unis, Washington ayant soutenu la lutte pour l’indépendance du Kosovo, qui se décrit aujourd’hui volontiers comme américanophile.

Et l’ex-président Donald Trump avait annoncé en septembre un accord visant à la reconnaissance de l’État hébreu par le Kosovo et à l’ouverture d’une ambassade à Jérusalem.

(AFPE)

Ton opinion