Actualisé 08.12.2017 à 06:30

Avent #7Le labo de Patricia et Maryll

Les belles fringues de deux jeunes femmes qui ont de l'or dans les idées.

von
Josiane & Josette
dr

Elles aussi sont deux. Elles aussi se sont rencontrées en travaillant ensemble. Elles aussi ne sont pas des survoltées du selfie. Ce sont un peu les JJ de la mode! Leur marque a plus de 15 ans, leur espace est lumineux et reconnu, leurs défilés annuels, véritables événements dans des lieux insolites, ont fait des émules, leurs idées sont novatrices, leur site Internet est atypique, leur réputation n'est plus à faire, ce sont un peu les vieux piliers de la mode à Lausanne. Des armoires normandes de la création! Armoires romandes...

Ne vous méprenez pas. Patricia et Maryll sont jeunes, pimpantes et pléthore de projets à développer... elles ont juste sauté le pas de l'indépendance très tôt. Les rayons de Mango à Lausanne ont été le cadre de leur rencontre et elles ne se sont plus quittées depuis. L'une créait des vêtements pour ses Barbies et a suivi une formation à La Chaux-de-Fond et à Genève, l'autre, plus autodidacte, a toujours été attirée par la mode. Toutes deux stylistes, toutes deux pleines d'idées, elles trouvent un local, investissent quelques menues billes et se lancent à partir de rien en octobre 2000. DKLÉ pour Patricia et puis Maryll des Bois fusionnent très vite pour devenir Laboratoire. Et ça roule. Leur duo est complémentaire, leurs yeux clairs vert-gris-bleu se cherchent pour trouver une approbation qui semble pourtant évidente quand on les regarde évoluer, elles forment un puzzle sans accroc. Pas extravagantes, elles sont décalées, pas exaltées, elles sont détendues, pas désagréables elles sont fun.

Signes distinctifs de Laboratoire? Des coupes confortables, des modèles originaux sans ostentation, des tissus faciles à entretenir et trois petites perles, en plastique ou en bois, cousues dans un coin. Chaque collection a un thème qui sert de mood board et cette année c'est l'Écosse. Ne vous attendez pas à voir des kilts ou des cornemuses sur les manteaux, pas de premier degré ici mais une inspiration, tartans revisités, doublures orange parcourues de saumons, plis.

Depuis leur première ouverture il y a 17 ans, elles ont déménagé. À l'époque, pas de distinction entre la boutique et l'atelier, on pouvait les voir travailler et les clients aimaient ça. Par conséquent, elles tiennent à garder un esprit «work in progress» dans la petite rue Mercerie où elles se sont installées fin 2012 et affichent leurs dessins, leurs patrons derrière la caisse où trône une machine à coudre.

Nous feuilletons les portants et découvrons de jolis modèles bien finis à des prix raisonnables. De belles surprises! Des pièces maîtresses qui ont évolué avec les années, des basics à retrouver chaque saison dans des coloris variés, des originaux aux teintes automnales et des manteaux aux je-ne-sais-quoi qui font toute la différence.

Sans essayer, sans toucher, sans palper les tissus, il est difficile de choisir un vêtement. Pour soi ou pour offrir. Et en plus, nous aurions été bien en peine de faire une sélection d'articles tellement il y a de pièces qui nous plaisent! Le plus simple reste de rendre une visite aux deux fées de la machine à coudre dans leur laboratoire. Ou d'inciter vos proches à jeter un œil à leurs créations et aux accessoires présents dans la boutique... Un petit bon, M'sieurs Dames?

Laboratoire sur JJShop

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere: les bons plans, les rencontres et les voyages des blogueuses Josiane & Josette!

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!