Football: Le Lausanne-Sport est promu en Super League!
Publié

FootballLe Lausanne-Sport est promu en Super League!

Vainqueur 0-4 du Stade Lausanne Ouchy, le club de la Pontaise est de retour dans l’élite et remplacera Neuchâtel Xamax, relégué le week-end dernier.

par
Sport-Center
L’attaquant lausannois Aldin Turkes (à dr.) et Gabriel Bares

L’attaquant lausannois Aldin Turkes (à dr.) et Gabriel Bares

KEYSTONE

On aurait pu en mettre du monde à Colovray jeudi soir. Mille, 2000, 3000 personnes? On ne le saura jamais, la disposition du stade ne permettant d’accueillir que 300 spectateurs en ce moment. Mais évidemment, un moment comme ça aurait dû se vivre devant une foule en délire. Au lieu de ça, la promotion du Lausanne-Sport a été fêtée et saluée par de timides applaudissements. Les plus sceptiques diront qu’au moins, elle a fini par être validée.

Contrairement aux cauchemardesques rencontres de la semaine dernière à Vaduz et contre Winterthour (deux revers 2-1), le LS a cette fois-ci opté pour la stratégie offensive. Plus de spéculation, plus de petit bras: pas question de rester une nouvelle fois bloqué devant la dernière (minuscule) marche qui séparait encore les Lausannois de l’ascension en Super League.

Un signe qui ne trompait pas quant aux intentions des bleu et blanc de terminer le travail en beauté? Même en tête au tableau d’affichage, on a vu des joueurs rendre au plus vite le ballon à leurs adversaires après une faute ou une remise en jeu. Ni anti-jeu, ni gain de temps. Juste une volonté totale de se racheter de leurs dernières sorties décevantes et d’arrêter de jouer avec le cœur et la patience de leurs suiveurs.

L’ouverture du score du LS est ainsi très logiquement tombée à la 16e minute déjà. Corner de Gabriel Barès (l’un des espoirs du club peu aperçu cette saison mais titularisé jeudi, au même titre qu’Isaac Schmidt), coup de tête à bout portant d’Aldin Turkes, visiblement dévié par le malheureux Marko Maletic dans ses propres filets. 0-1. La preuve que, lorsque le Lausanne-Sport prend les choses en mains, le spectacle peut être au rendez-vous. Joao Barroca s’en est ainsi plutôt bien tiré en devant aller rechercher un seul ballon au fond de sa cage. Le coup est passé près en fin de première période, mais la latte s’interposait sur une nouvelle tête de Turkes.

Sur la pelouse de leurs rivaux cantonaux, les hommes de Giorgio Contini ont été mis à mal uniquement dans un seul secteur de jeu avant le thé: les corners. Ceux-là mêmes qui leur avaient coûté trois points à Vaduz. Sauf qu’à deux reprises, Marko Maletic manquait de réalisme pour terminer l’affaire. À 1-1 à la pause, les 45 dernières minutes auraient pu se dérouler différemment.

Les Lausannois «du haut» ont cependant très vite classé l’histoire. Tant pis pour la belle série du SLO (sept points pris sur les trois derniers matches). Un tir à vingt mètres de Nikola Boranijasevic (52e, 0-2), un bon décalage d’Andi Zeqiri pour Alexandre Pasche entré quinze secondes auparavant (66e, 0-3), une reprise de volée de Nicolas Gétaz (93e, 0-4) et cette fois, le doute n’était vraiment plus permis. Le Lausanne-Sport aura souffert en ce début d’été, mais il a assuré le plus important, son seul et unique objectif capital de l’exercice: cette place pour le prochain championnat de Super League.

Télégramme

Stade Lausanne Ouchy - Lausanne-Sport 0-4 (0-1)

Colovray, 300 spectateurs. Arbitre: Sven Wolfensberger.

Buts: 16e Turkes 0-1; 52e Boranijasevic 0-2; 66e Pasche 0-3, 93e Gétaz 0-4.

SLO: Barroca; Perrier, Dalvand, Hajrulahu, Tavares; Laugeois (80e Özdemir), Abdullah (72e Gaillard); Ndongo (62e Parapar), Mutombo, Lahiouel (80e Avdic); Maletic (62e Delley). Entraîneur: Stefano Maccoppi.

LS: Castella; Boranijasevic, Monteiro, Nanizayamo (64e Nganga), Gétaz; Barès; Dominguez, Puertas (64e Pasche); Schmidt, Turkes (46e Zeqiri), Ndoye (46e Oliveira). Entraîneur: Giorgio Contini.

Avertissements: Abdullah (8e, jeu dur), Barès (17e, jeu dur), Puertas (41e, antijeu), Pasche (67e, jeu dur), Tavares (86e, jeu dur), Dominguez (89e, jeu dur).

Votre opinion

13 commentaires