20.09.2020 à 18:07

FootballLe Lausanne-Sport remporte un derby à sens unique

Servette n’a existé que dix minutes dimanche à la Pontaise. Trop peu pour empêcher le LS de fêter victorieusement ses retrouvailles avec la Super League (2-1).

par
Florian Vaney, Lausanne
Le but de Christian Schneuwly a donné la victoire aux Lausannois.

Le but de Christian Schneuwly a donné la victoire aux Lausannois.

Keystone

Grognement parmi les fans du Lausanne-Sport au moment de découvrir la composition amenée à en découdre avec le Servette FC. Cinq défenseurs, deux milieux de terrain à vocation a priori défensive pour seulement trois joueurs offensifs. Giorgio Contini avait promis vouloir garder les vertus offensives et conserver l’enthousiasme de son onze malgré la promotion. Son alignement pour l’ouverture du championnat de Super League ressemblait à un petit désaveu…

Sauf que derrière les apparences, le décrié entraîneur du LS avait parfaitement préparé son coup. Le technicien sait l’emprise que peuvent exercer les Genevois dans le jeu avec ballon et, comme réponse, a choisi de densifier son milieu de terrain et de prêter une attention toute particulière aux dangereuses individualités servettiennes. Timothé Cognat n’a pas trouvé le moyen de dicter le jeu, Miroslav Stevanovic n’a pas existé sur la droite: le plan lausannois a parfaitement fonctionné.

Méforme genevoise

Un plan bien échafaudé qui a aussi grandement bénéficié de la méforme des Grenat. Il faut remonter loin pour trouver trace d’une pareille déconvenue dans les rangs genevois. La défaite est une chose, le contenu en est une autre, registre dans lequel Alain Geiger ne trouvera pour une fois que bien peu de satisfactions. Le tir en déséquilibre d’Alex Schalk dès la 2e minute annonçait toute autre chose. Ce sera la seule fois de la première mi-temps où les visiteurs mettront le nez à la fenêtre.

En fait, le 4e du dernier championnat a bien failli se retrouver mené dès la 10e minute. Le centre d’Aldin Turkes trouvait Andi Zeqiri lancé à pleine vitesse, son envoi trompait Jérémy Frick… mais Lionel Tschudi annulait la réussite pour un hors-jeu du premier nommé.

Boranijasevic n’a pas déçu

Sauvé par un coup de sifflet salvateur, Servette s’attendait sans doute à ce que M. Tschudi sanctionne Aldin Turkes de la même manière cinq minutes plus tard. Sauf que, pour quelques centimètres, le numéro 99 bleu et blanc pouvait conclure un génial travail de Nikola Boranijasevic sur la droite (17e). On attendait le grand buteur bosnien pour ses premiers pas en Super League, après avoir marché sur la Challenge League ces deux dernières saisons: il n’a pas déçu, formant une paire toujours aussi coriace avec Andi Zeqiri.

La Pontaise a ainsi vécu une dernière jeunesse dimanche, animée par un public restreint qui n’a pas trouvé la moindre occasion de s’agacer du spectacle proposé par ses protégés. Les Lausannois auraient d’ailleurs tout à fait pu aggraver le score avant la pause. Nikola Boranijasevic a notamment manqué le «contrôle du K.-O.» qui aurait pu lui permettre d’affronter seul Jérémy Frick.

Quel coup franc de Schneuwly

Bref, Servette, encore visiblement très affecté physiquement par sa courte défaite de jeudi en Europa League, a vécu un calvaire aux Plaines-du-Loup. Une réaction était attendue en seconde période, Alain Geiger a d’ailleurs modifié son 4-4-2 dans cette optique, mais les Grenat se trouvaient décidément à côté de leurs crampons.

En face, Stjepan Kukuruzovic illuminait le derby de toute sa classe. Et quand ce n’était pas lui, Christian Schneuwly prenait le relais. Placé derrière les deux attaquants, le demi n’a lui aussi pas manqué ses retrouvailles avec l’élite. Son coup franc de la 59e ne laissait aucune chance à Jérémy Frick. Le LS menait de deux longueurs, rien de plus logique.

Une action d’école a d’ailleurs mené au 3-0 quelques instants plus tard. Déviation dos au but de Turkes (qu’est-ce qu’il le fait bien), centre de Schneuwly, conclusion de Zeqiri: un modèle du genre… que M. Tschudi s’est une nouvelle fois vu contraint d’annuler pour un hors-jeu.

Baroud d’honneur grenat

Et puis? Un petit vent de panique, symbolisé par le baroud d’honneur grenat, est venu faire trembler les Vaudois. En quelques secondes, Timothé Cognat, seul face à Mory Diaw, a buté sur le dernier rempart lausannois. Vinent Sasso a trouvé la latte dans la foulée, avant que Cameron Puertas ne se fasse l’auteur d’une faute de main dans sa propre surface. Penalty! Grejohn Kyei ne tremblait pas: 2-1 et, contre toutes attentes, suspense relancé dans un derby jusqu’alors à sens unique (83e).

Mory Diaw devait encore réaliser deux parades de premier plan face à Moussa Diallo et Grejohn Kyei pour éviter que le SFC ne revienne à sa hauteur. Si le réveil grenat a donné des sueurs froides aux hommes de Giorgio Contini, il est intervenu trop tard pour empêcher un LS conquérant de lancer sa saison de la meilleure des manières. On attendra avant d’émettre des conclusions trop rapides, mais une fois de plus, le Lausanne-Sport n’a pas déçu face à une formation de l’élite.

Lausanne-Sport - Servette 2-1 (1-0)

Stade de la Pontaise, 1000 spectateurs.

Arbitre: Lionel Tschudi.

Buts: 17e Turkes 1-0; 59e Schneuwly 2-0; 83e Kyei 2-1.

LS: Diaw; Loosli, E. Monteiro, Nanizayamo; Boranijasevic, Puertas, Kukuruzovic, Flo (87e Gétaz); Schneuwly (92e Barès); Turkes (89e Jenz), Zeqiri (87e J. Monteiro). Entraîneur: Giorgio Contini.

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso, Mendy; Stevanovic, Ondoua (59e Kyei), Cognat, Tasar (59e Cespedes); Schalk (46e Diallo), Kone (79e Antunes). Entraîneur: Alain Geiger.

Avertissements: Cognat (13e, jeu dur), Nanizayamo (52e, jeu dur), Ondoua (57e, jeu dur), Puertas (82e, faute de main).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
11 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Phil

21.09.2020 à 05:32

le FC Serviette devrait se mettre au tricot....

goal

20.09.2020 à 21:32

LS très bon une mi-temps, un cafouillage arbitrale (les juges de touchen'ont pas compris le hors jeu !) Nanizayamo phénoménal, mais oui. un coaching comme d'habitude catastrophique (attendre la 86ème (?? pour effectuer des changements, faire rentrer Bares (certainement le meilleur du LS à 1 minute de la fin !) bref, le scientifique du LS suis une voie très inquiétante qui tôt ou tard le renverra à ses études !

Brandon

20.09.2020 à 20:30

Lausanne bravo Esperons tout de meme des renforts Sur la longueur du championnat Cette jeune equipe fait plaisir a regarder jouer