Football: Le leader de Super League pourrait-il être privé d'Europe?
Publié

FootballLe leader de Super League pourrait-il être privé d'Europe?

Si les championnats ne vont pas à leur terme, les qualifiés pour les prochaines compétitions européennes pourraient être déterminés selon le classement des coefficients des clubs tenu par l'UEFA.

par
Sport-Center
Peter Zeidler et ses hommes sont en tête du championnat, à égalité de points avec YB.

Peter Zeidler et ses hommes sont en tête du championnat, à égalité de points avec YB.

Keystone

A l'instar de certains de ses voisins, la Super League a élaboré un plan de reprise des entraînements et des matches - à huis clos - face à la pandémie du coronavirus. Suivant ainsi la «forte recommandation» de l'UEFA à ses 55 membres de terminer leur championnat respectif, «même si des cas particuliers pourraient survenir», a nuancé l'instance dans un communiqué publié en début de semaine.

Parallèlement, l'UEFA a précisé que toute décision au sujet du calendrier des compétitions pour équipes nationales et des compétitions interclubs sera annoncée ce jeudi, à l'issue de la séance du Comité exécutif. Plusieurs options existent et certaines ont déjà filtré. En tête: un scénario qui verrait les championnats domestiques se terminer au plus tard le 3 août, histoire de pouvoir ensuite aller au bout de la Ligue des champions et de la Ligue Europa, avec des finales prévues respectivement le 29 et le 26 août selon des informations de L'Equipe.

Concernant le cas de figure d'un championnat ne pouvant pas aller à son terme, quelles équipes seraient qualifiées pour les prochaines compétitions européennes? Le classement au moment de l'arrêt de la saison ferait-il foi? Des éléments de réponse à cette question sont également espérés pour jeudi. En attendant, La Repubblica a dévoilé que ce ne sont pas les fédérations nationales mais l'UEFA qui aura le dernier mot à cet égard. Et que l'une des diverses hypothèses discutées faisait état d'une attribution des sésames sur la base du classement des coefficients des clubs tenu par l'instance.

Bâle en Ligue des champions?

Prenant en compte les performances des équipes sur la scène européenne lors des cinq dernières années, cette hiérarchie ne correspond pas forcément à celles actuellement en vigueur dans les différents championnats. Pour prendre l'exemple de la Suisse, le club qualifié pour la Ligue des champions ne serait pas le leader de la Super League, le FC Saint-Gall, ni son dauphin, Young Boys, mais le FC Bâle (3e), qui possède un meilleur coefficient (le 26e du continent) et obtiendrait ainsi le ticket pour le 2e tour préliminaire originellement réservé au champion.

Pire pour les Brodeurs, qui ne sont pas des habitués de la scène européenne: ils ne feraient même pas partie des trois équipes qualifiées pour la Ligue Europa, puisqu'avec leur 218e place ils sont moins bien classés qu'YB (62e), Zurich (111e) ou Lugano (136e). Pure spéculation à ce stade. D'autant que cela ne serait pas le scénario prioritaire de l'UEFA, d'après plusieurs médias. Il ne serait pas le plus juste non plus au moment de récompenser les brillants exercices comme celui de la bande de Peter Zeidler.

Sport-Center

Votre opinion