Festival de Locarno: Le Léopard d’or attribué au film brésilien «Regra 34»

Publié

Festival de LocarnoLe Léopard d’or attribué au film brésilien «Regra 34»

Le Locarno Film Festival s’est terminé samedi. La réalisatrice Julia Murat a reçu la plus haute des distinctions. 

Les organisateurs ont salué la présence d’un «public électrisant».

Les organisateurs ont salué la présence d’un «public électrisant».

Locarno Film Festival

Le Festival du film de Locarno se termine ce samedi, les organisateurs se réjouissant d’avoir constaté, après 11 jours de festival, une «participation extraordinaire du public». Le film «Regra 34», de la réalisatrice brésilienne Julia Murat, a obtenu le premier prix, le Léopard d’or, et clôturera les projections en soirée sur la Piazza Grande.

«Il s'agit d'un Léopard d’or important pour le cinéma brésilien, une nation qui a écrit des pages importantes dans l'histoire du cinéma mondial. Ce cinéma national est à l'avant-garde de la défense de l'idée d'un monde plus inclusif et plus libre», a déclaré Giona A. Nazzaro, directrice artistique du Festival dans un communiqué samedi après-midi.

«Un sujet très difficile»

Présenté en première mondiale à Locarno, «Regra 34» dresse le portrait d’une étudiante en droit, Simone, qui s’intéresse aux violences faites aux femmes dans son pays. Tout en débattant de ce sujet à l’université, elle joue en privé les «camgirl» en se filmant et en s’exposant sur internet dans des pratiques sexuelles extrêmes contre rémunération.

La réalisatrice Julia Murat a fait part de sa surprise d’avoir reçu le prix, soulignant que «c’est un film qui porte sur un sujet très difficile» et «donc je n’ai jamais pensé qu’il serait possible que plus d’un membre du jury se batte pour ce film». «Il est difficile d’imaginer que ce film soit vu au Brésil comme autre chose qu’un film artistique. Mais je l’espère», a-t-elle ajouté dans un entretien publié par le festival.

La réalisatrice brésilienne Julia Murat a reçu le Léopard d’or samedi après-midi.

La réalisatrice brésilienne Julia Murat a reçu le Léopard d’or samedi après-midi.

Locarno Film Festival

Le titre du film fait référence à la soi-disant règle 34 d’internet qui stipule que toute chose présente sur le web a son équivalent pornographique, et s’interroge sur la façon de maintenir l’équilibre entre désir, liberté et protection, tant pour les individus que pour la société, en particulier au Brésil. Il s’agit du troisième long métrage de fiction de Julia Murat, 42 ans, petite soeur de Lucia Murat, célèbre réalisatrice et activiste brésilienne.

«Le passé et l'avenir du cinéma»

Au total, depuis le 3 août, 226 films ont été programmés et 471 projections réalisées sur la grande place et dans les cinémas de la ville tessinoise. «L'édition de cette année a réuni le passé et l'avenir du cinéma: une rétrospective consacrée à Douglas Sirk, des prix distingués décernés à des vétérans comme Costa-Gavras et à de jeunes talents comme Daisy Edgar-Jones», écrit le Festival.

(ywe/AFP)

Ton opinion

7 commentaires