Hockey sur glace – Le LHC a beaucoup donné, en vain
Publié

Hockey sur glaceLe LHC a beaucoup donné, en vain

Le Lions lausannois ont été battus par leurs homologues zurichois, vendredi soir (2-3). Jiri Sekac n’a pas terminé la rencontre.

par
Jérôme Reynard
(Lausanne)
Lausanne a finalement craqué contre Zurich.

Lausanne a finalement craqué contre Zurich.

Estelle Vagne/freshfocus

Lausanne passait un test, vendredi. Trois jours après avoir pris la mesure d’un petit Berne (4-1), les Lions – toujours sans Phil Varone (surnuméraire) – avaient l’occasion de confirmer leur dynamique positive face à un adversaire d’un tout autre calibre: Zurich, dont l’armada n’a pas débarqué dans la capitale olympique pour rigoler.

On disait le LHC inefficace et pas forcément récompensé à sa juste valeur en ce début de saison? Vendredi, les hommes de John Fust ont d’abord été heureux de rejoindre la première pause sur un score de parité (1-1). Mis en difficulté par l’intensité adverse, ils ont marqué en power play sur l’une de leurs cinq tentatives cadrées de la période initiale (6e Fuchs 1-0). Pour le reste, on a surtout vu Zurich exploiter sa vitesse sur les ailes. Et obtenir une égalisation méritée à la 17e minute de jeu (C. Baltisberger 1-1).

Jiri Sekac blessé

Lausanne a corrigé le tir lors d’un tiers médian beaucoup mieux maîtrisé, où il a cette fois été au niveau sur le plan de l’intensité. Entre deux solides équipes, on a dès lors assisté à une grosse bataille, durant laquelle on a pensé que l’occasion manquée de Mark Barberio (35e) se paierait cash. D’autant plus après la réalisation de Dario Trutmann (36e 1-2). Mais alors qu’il n’en menait pas large, le LHC a trouvé le moyen de recoller avant la deuxième sirène, grâce à l’abnégation de Cory Emmerton (40e 2-2).

Au final, au bout d’un duel marqué par la sortie sur blessure de Jiri Sekac qui pourrait favoriser le retour dans l’alignement de Phil Varone (samedi à Lugano?), la différence s’est faite derrière une malheureuse chute d’Andrea Glauser. Glissade dont a profité le Z pour inscrire le but de la victoire par l’intermédiaire de l’inévitable Denis Malgin (50e 2-3).

Lausanne a beaucoup donné, vendredi. En vain.

Lausanne - Zurich 2-3 (1-1 1-1 0-1)

Vaudoise aréna, 4980 billets vendus. Arbitres: MM. Stolc, Dipietro; Schlegel, Cattaneo.

Buts: 6e Fuchs (5c4) 1-0, 17e C. Baltisberger (Hollenstein, Noreau/5c4) 1-1, 35e Trutmann (C. Baltisberger) 1-2, 40e Emmerton 2-2, 50e Malgin (Azevedo/4c4) 2-3.

Lausanne: Stephan; Glauser, Barberio; Heldner, Frick; Gernat, Marti; Genazzi; Jäger, Fuchs, Kenins; Riat, Emmerton, Sekac; Bozon, Bertschy, Baumgartner; Krakauskas, Maillard, Douay; Arnold. Entraîneur: John Fust.

Zurich: Flüeler; Noreau, Marti; Trutmann, Geering; Weber, P. Baltisberger; Guebey; C. Baltisberger, Roe, Andrighetto; Azevedo, Malgin, Hollenstein; Diem, Krüger, Sigrist; Aeschlimann, Schäppi, Pedretti; Sopa. Entraîneur: Rikard Grönborg.

Pénalités: 3x2’ contre Lausanne; 2x2’ contre Zurich.

Votre opinion