Hockey sur glace: Le LHC a besoin d’aide et s’active pour engager un huitième étranger

Publié

Hockey sur glaceLe LHC a besoin d’aide et s’active pour engager un huitième étranger

En grande difficulté et sous pression, le Lausanne HC est à la recherche d’un nouvel attaquant étranger. Idéalement un joueur de centre et d’impact.

par
Cyrill Pasche
Les fans lausannois sont remontés, les joueurs sous pression. Le LHC recherche un huitième étranger pour sortir de sa mauvaise passe. 

Les fans lausannois sont remontés, les joueurs sous pression. Le LHC recherche un huitième étranger pour sortir de sa mauvaise passe. 

Bastien gallay

Une huitième licence étrangère sera-t-elle activée dans les prochains jours du côté du Lausanne HC? Oui, probablement. 

Le club vaudois, 12e du classement de National League avant son déplacement de tous les dangers vendredi à Langnau, traverse une phase négative (quatre défaites en une semaine) et doit composer sans plusieurs cadres blessés, dont l’Autrichien Michael Raffl et le Tchèque Jiri Sekac. Si Sekac, qui s’est remis à patiner, se rapproche d’un retour au jeu, Raffl est encore indisponible pour plusieurs semaines.

Au vu de la situation, le LHC sonde le marché pour y dénicher un joueur de centre étranger. Un joueur d’impact capable de contribuer à redresser la barre rapidement. Les joueurs retranchés par des équipes de NHL juste avant le début de la saison seront des cibles potentielles pour les clubs suisses à la recherche de renforts. Mais les meilleurs d’entre eux, qui gardent l’espoir de trouver un point de chute en NHL en cours de route, attendront probablement encore quelques semaines avant de faire le saut en Europe. 

En Europe, des joueurs sont encore sans contrat. Comme le Suédois Mario Kempe, dont le nom a circulé du côté de la Vaudoise aréna et qui était d’ailleurs à Lausanne ces derniers jours. Mais cet attaquant d’aile ou de centre, qui a porté le maillot de l’équipe nationale suédoise au Championnat du monde 2019 et 2021 mais revient tout juste d’une blessure, ne devrait finalement pas renforcer le LHC cette saison.

Des profils intéressants

Malgré tout, les options ne manquent pas. Reste à voir si le LHC, par l’entremise de son directeur des opérations hockey Petr Svoboda, veut agir le plus vite possible, ou alors peut encore se permettre de patienter un peu avant d’activer une huitième licence étrangère. 

Actuellement, quelques noms intéressants sont disponibles, même si tous ne correspondent pas forcément au profil type de centre recherché en priorité par le LHC. Comme celui du Français Antoine Roussel (32 ans, 643 matches en NHL), un leader et puncheur capable de jouer au centre et à l’aile. L’ancien coéquipier de Cristobal Huet en équipe de France, même si ses plus belles années sont sans doute derrière lui, reste un compétiteur ultime qui pourrait faire le plus grand bien dans une équipe en difficulté.

Ou celui de Kyle Rau, un centre américain de 29 ans qui a joué en AHL, l’antichambre de la NHL, ces dernières saisons, et qui pourrait avoir le profil pour être performant en Suisse.

Enfin, l’ancien ailier du Rocket de Laval la saison dernière et notamment des Canadiens de Montréal en NHL (l’ancien club de Petr Svoboda), Devante Smith-Pelly (30 ans, 446 matches en NHL), même s’il n’a pas un profil offensif, pourrait aussi être une option valable pour qui cherche un joueur d’aile. 

Ton opinion