Hockey sur glace - Le LHC a craqué à 35 secondes du terme
Publié

Hockey sur glaceLe LHC a craqué à 35 secondes du terme

Les Lions se sont inclinés aux tirs aux buts, vendredi soir à la Vaudoise aréna face à Davos (3-2).

par
Jérôme Reynard
(Lausanne)
À l’image de Christoph Bertschy derrière Enzo Corvi, Lausanne s’est fait dépasser par Davos.

À l’image de Christoph Bertschy derrière Enzo Corvi, Lausanne s’est fait dépasser par Davos.

Pascal Muller/freshfocus

Lausanne n’a toujours pas gagné trois rencontres de suite cette saison. Auteurs d’un bon match, vendredi soir face à Davos, les Lions ont concédé l’égalisation à 35 secondes du terme, avant de s’incliner aux tirs aux buts (3-2).

Trois jours après avoir remporté un succès poussif face à Ajoie, les hommes de John Fust semblaient déterminés à montrer autre chose. Ils ont du reste rapidement marqué leur territoire en ouvrant le score sur leur premier power play de la rencontre (2e Bertschy).

Globalement, les Lausannois ont - enfin - enchaîné de bonnes séquences dans le jeu, en alliant intensité et fluidité. Soutien, cohésion et abnégation, aussi, dans les efforts offensifs comme défensifs, où ils ont répondu présent physiquement. Le tout, avec une certaine homogénéité entre les lignes.

En face, même privé de son top-scorer (Bromé), Davos a fait office de sérieux contradicteur et a participé à rendre la soirée agréable. Devant la cage vaudoise, Boltshauser s’est à nouveau montré inspiré, mais il n’a rien pu faire devant Simic à la 22e (1-1).

Jeu d’impuissance

L’événement défavorable na pas démobilisé le LHC pour autant. Si celui-ci a galvaudé ses situations de supériorité numérique les unes après les autres à partir de la 3e minute de jeu, il est resté dans son plan à 5 contre 5. Et il est repassé en tête peu après la mi-match grâce à une réussite inscrite du patin par Riat (33e 2-1), bien servi par Fuchs (2 passes décisives vendredi).

Derrière, les Lions ont continué à aller de l’avant et à avoir de l’emprise sur le jeu. Mais à force de manquer de réalisme dans le dernier geste, ils sont restés sous la menace des Grisons, qui ont fini par égaliser en power play à 35 secondes du terme (Ambühl). Avant la conclusion que l’on connaît.

Lausanne - Davos 2-3 tab (1-0 1-1 0-1)

Vaudoise aréna, 5556 billets vendus. Arbitres: MM. Hebeisen, Piechaczek; Progin, Kehrli.

Buts: 2e Bertschy (Fuchs/5c4) 1-0, 22e Simic (Stransky) 1-1, 33e Riat (Fuchs, Genazzi) 2-1, 60e Ambühl (Corvi/5c4) 2-2.

Tirs aux buts: Stransky -, Bertschy -, Rasmussen 0-1, Riat -, Ambühl -, Sekac -, Simic -, Baumgartner 1-1, Corvi 1-2, Emmerton -.

Lausanne: Boltshauser; Glauser, Genazzi; Heldner, Frick; Krueger, Gernat; Oejdemark; Almond, Baumgartner, Kenins; Bozon, Emmerton, Sekac; Bertschy, Fuchs, Riat; Maillard, Jäger, Douay; Holdener. Entraîneur: John Fust.

Davos: Senn; Nygren, Jung; D. Egli, Wellinger; Stoop, Zgraggen; Heinen, Barandun; Stransky, Rasmussen, Simic; Wieser, Corvi, Ambühl; Schmutz, C. Egli, Prassl; Ritzmann, Canova, Knak. Entraîneur: Christian Wohlwend.

Pénalités: 2x2’ + 2x5’ (40e Douay, double méconduite pour le match) contre Lausanne; 7x2’ + 1x5’ (40e Schmutz, méconduite pour le match) contre Davos.

Votre opinion