Hockey sur glace: Le LHC a failli être victime de son ego
Publié

Hockey sur glaceLe LHC a failli être victime de son ego

Lausanne menait 3-0 après moins d’un quart d'heure et semblait filer vers une victoire facile contre Langnau. Avant de pécher par égoïsme et de se mettre inutilement en difficulté.

par
Sport-Center

Sur sa glace et devant ses partisans, le LHC a joué sur un patin durant un peu moins d’un quart d’heure, le temps de marquer avec une facilité déconcertante trois buts qui laissaient à cet instant augurer une soirée de gala lausannoise.

Une envolée irrésistible de Joël Vermin, une déviation heureuse de Josh Jooris, puis une triangulation limpide en double supériorité numérique ponctuée par un petit chef d’œuvre de tir direct signé Jonas Junland pour inscrire le 3-0 et enfoncer le clou. Du béton danois – le coach Heinz Ehlers n’a pas apprécié - dynamité en deux temps trois mouvements.

La facilité est parfois le pire ennemi d’une équipe, surtout lorsque celle-ci est garnie par autant de joueurs de talent. Avec une proie facile en face d’eux, les joueurs du LHC ont péché par égoïsme: aspiré par le but adverse, moins consciencieux et rigoureux dans leurs replis défensifs, moins actifs aussi, les Lions n’ont rien fait d’autre que de remettre Langnau sur les rails. L’absence du patron - Ville Peltonen n’est pas revenu sur le banc dès l’entame de la deuxième période en raison d’une gastro-entérite - ne suffit pas à justifier pas le relâchement coupable des joueurs lausannois.

De 4-0 à 4-3

De 4-0 avant la mi-match à 4-3 avec 25 très longues secondes à écouler dans le temps réglementaire. Le LHC a non seulement égaré sa maîtrise en cours de route, il s’est surtout placé dans une situation inconfortable. Vendredi, c’est de justesse que les Lions ont évité un retentissant camouflet.

Non, ce n’était assurément pas la bonne attitude collective avant le déplacement à Fribourg samedi. Mais cette soirée a toutefois peut-être eu du bon pour les Lausannois, au-delà des trois unités empochées contre les Emmentalois: elle devrait certainement servir de piqûre de rappel avant d’aller défier les Dragons ce soir.

Cyrill Pasche, Lausanne

Pour les détails du match, cliquez ici.

Votre opinion