Hockey sur glace: Le LHC a retroussé ses manches et malmené le ZSC
Publié

Hockey sur glaceLe LHC a retroussé ses manches et malmené le ZSC

Le LHC a été très convaincant jeudi face aux ZSC Lions (5-1). Le Lithuanien du quatrième bloc, Emiljus Krakauskas, a d’ailleurs joué un rôle clé dans cette importante victoire.

par
Cyrill Pasche, Lausanne

Emiljus Krakauskas a réalisé toute une présence sur la glace juste après le troisième but du LHC, une œuvre signée Libor Hudacek (quel tir direct!) en powerplay (28e, 3-1). Pour commencer, le jeune Lithuanien du quatrième bloc lausannois a atterri sur le banc de son équipe suite une charge virile du Français Johann Morant qu’il tentait de déborder. Sans se décourager pour autant, Krakauskas, s’est relevé et a poursuivi son chemin avant de tenter, à son tour, de charger l’expérimenté Québécois Maxim Noreau.

Un enthousiasme débordant et une certaine insolence qui lui ont cette fois-ci valu de s’envoler dans la balustrade de façon spectaculaire, mais aussi et surtout de faire perdre les nerfs au meilleur arrière des ZSC Lions. Auteur dans la foulée d’un balayage revanchard - ou «slew footing» dans le jargon - à l’arrière des patins de l’attaquant de 23 ans du LHC, Noreau a été renvoyé aux vestiaires avant la mi-match (29e), soit exactement 33 secondes à peine après la troisième réussite lausannoise.

Les highlights du match Lausanne HC – ZSC Lions.

MySports

Un timing parfait, une bonne affaire aussi pour les Lions vaudois qui n’ont, dès cet instant, plus eu à se soucier du meneur de jeu du ZSC. Jeudi, tout le monde a été impliqué dans cette victoire bonne pour le moral et la confiance face à l’un des principaux prétendant au titre de champion. Les gars du quatrième bloc, qui étaient passé à travers mardi contre Fribourg, ont redoublé d’efforts et poussé à bout les joueurs clé adverses.

Le début d’une bonne série?

Floran Douay, l’ailier d’un troisième bloc très intéressant, a marqué le but gagnant en infériorité numérique (15e, 2-1). Joël Genazzi, de retour de suspension, a aussi livré tout un match. Le powerplay, enfin, a été précieux pour valider ces trois bons points (le 3-1 et le 4-1 ont été inscrits à 5 contre 4). Ce succès, au moment même où le LHC traversait une période creuse (six défaites au cours des huit matches précédents), est annonciateur de jours meilleurs pour les Lions.

Ils auraient d’ailleurs même pu réaliser un véritable festival offensif avec davantage de réussite. Pour preuve, les Vaudois ont touché les montants à… cinq reprises lors des 40 premières minutes de jeu (deux poteaux, trois transversales). Dimanche, le LHC se déplace à Genève. La suite d’une série positive cette fois-ci?

Pour les détails du match, cliquez ici.


Votre opinion