04.10.2019 à 22:20

Hockey sur glaceLe LHC battu malgré un immense Tobias Stephan

Après trois défaites de rang, le HC Bienne a renoué avec la victoire en battant Lausanne 2-1. Tobias Stephan a livré un grand match, Joël Vermin a dérapé.

von
Cyrill Pasche
Bienne
Tobias Stephan n'a pas pu tout arrêter (ici le 1-1 par Pouliot).

Tobias Stephan n'a pas pu tout arrêter (ici le 1-1 par Pouliot).

Keystone

Le HC Bienne a globalement dominé la première période (15 tirs à 8) mais c’est bien le LHC qui s’est procuré la première grande opportunité de prendre les devants lorsque le défenseur du HCB, Kevin Fey, a commis une faute de dernier recours sur Robin Leone, seul face à Jonas Hiller après 98 secondes de jeu. Tyler Moy, qui s’est chargé du tir de réparation, a toutefois vu son penalty être retenu par le gardien biennois (2e). Les deux formations ont rejoint les vestiaires sur le score de 0-0 à la première pause.

Deuxième période plus animée

Les débats se sont animés en deuxième période: parfaitement lancé par Petteri Lindbohm, Robin Leone a remporté son face à face avec Hiller d’un tir dans la lucarne (27e, 0-1). L’avantage du LHC n’a toutefois été que de très courte durée. Les Seelandais ont égalisé grâce à Marc-Antoine Pouliot, subtilement servi par Toni Rajala, 47 secondes après l’ouverture du score lausannoise (27e, 1-1).

Le HCB a pris les devants pour la première fois de la soirée à 13 secondes de la deuxième intermission en powerplay. De la ligne bleue, Anssi Salmela a trompé Tobias Stephan alors que Joël Genazzi venait de prendre place sur le banc des pénalités depuis seulement huit secondes (40e, 2-1).

Vermin dérape et risque gros

Les esprits se sont échauffés à la 51e minute de jeu lorsque Joël Vermin a donné un coup de patin à Mike Künzle, qui était à ce moment couché sur la glace devant le banc du HC Bienne. Pour ce geste, l’attaquant du LHC a écopé d’une pénalité de match et peut sans doute s’attendre à une lourde suspension s’il s’avère que son geste était bel et bien intentionnel.

Une pénalité supplémentaire écopée par Yannick Herren a permis au HCB de passer 120 secondes à cinq contre trois (52e). Devant les filets du LHC, Tobias Stephan a multiplié les arrêts de grande classe et empêché le HCB de prendre le large. Les Vaudois ont tenté leur va-tout dans les 30 dernières secondes en sortant leur gardien. En vain.

Bienne - Lausanne 2-1 (0-0 2-1 0-0)

Tissot Arena. 5488 spectateurs.

Arbitres: MM. Tscherrig, Müller, Obwegeser et Cattaneo.

Buts: 27e (26’03) Leone (Lindbohm) 0-1, 27e (26’50) Pouliot (Rajala, Salmela) 1-1, 40e (39’47) Salmela (Pouliot, Schneider/ 5 c 4) 2-1, Bienne: Hiller; Moser, Kreis; Rathgeb, Forster; Sataric, Salmela; Fey; Hügli, Pouliot, Rajala; Riat, Cunti, Künzle; Schneider, Fuchs, Kohler; Tschantré, Gustafsson, Neuenschwander. Entraîneur: Törmänen.

Lausanne: Stephan; Lindbohm, Frick; Nodari, Grossmann; Heldner, Junland; Genazzi, Oejdemark; Bertschy, Jooris, Herren; Vermin, Jeffrey, Kenins; Moy, Almond, Leone; Traber, Froidevaux, Antonietti. Entraîneur: Peltonen.

Notes: Bienne sans Brunner, Lüthi, Ulmer (blessés) ni Karaffa (avec les juniors élites). Lausanne sans Emmerton (blessé). Hiller retient un penalty de Moy (1’38). Tirs sur le poteau: Hügli (24e), Rajala (39e). Tir sur la transversale: Genazzi (49e). But de Froidevaux annulé pour une obstruction préalable d’Antonietti sur le gardien (50e). Lausanne sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 59’30 à la fin du match). Temps mort demandé par Lausanne (59’57).

Pénalités: 2 x 2’ contre Bienne, 4 x 2’ + 1 x 5’ (Vermin) + pénalité de match (Vermin) contre Lausanne.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!