Hockey sur glace – Le LHC ne relève toujours pas la tête
Publié

Hockey sur glaceLe LHC ne relève toujours pas la tête

Les Vaudois, battus vendredi à Berne (3-2), ont aligné une quatrième défaite consécutive. Ils ont l’occasion de se venger, samedi face au même adversaire.

par
Simon Meier
(Berne)
Tristan Scherwey et Berne sont venus à bout du LHC (ici Luca Boltshauser).

Tristan Scherwey et Berne sont venus à bout du LHC (ici Luca Boltshauser).

Claudio De Capitani/freshfocus

Berne et Lausanne ont passé toute leur soirée de vendredi à s’écharper dans une cage d’escalier. Les Ours de la capitale, qui campaient sur trois victoires, tenaient à poursuivre leur ascension en direction du top 6 de National League. Quant aux Lions, qui restaient en revanche sur trois revers, ils avaient à cœur de stopper la culbute. Les deux objectifs étant évidemment incompatibles, il n’y eut qu’un heureux au final - et ça n’était à nouveau pas le LHC, plutôt vaillant mais finalement battu sur la plus petite des marges (3-2).

Les Vaudois, réunis mardi afin d’aiguiser l’esprit des troupes le temps d’une soirée repas-poker, avaient placé cette rencontre sous le signe de la révolte. C’était l'heure déclic, du tournant, promis juré. Les joueurs de John Fust n’ont pas démérité. Cueillis à froid à l’issue d’une première pénalité concédée (Christian Thomas, 4e), ils ont égalisé dans la foulée par Jason Fuchs, avant de prendre l’avantage à la 16e grâce à un joli tir de Fabian Heldner. La cage d’escalier semblait alors moins glissante, et le monte-charge prêt à repartir dans le bon sens.

Mais une fois de plus, hasard ou fatalité, les détails n’ont pas tourné à l’avantage de Lausanne. Que se serait-il passé, par exemple, si Benjamin Baumgartner n’avait pas galvaudé la magnifique offrande de Martin Gernat à deux minutes de la fin de la deuxième période? On ne le saura malheureusement pas. Après avoir concédé l’égalisation à la 32e (déviation de l’ex-Vaudois Philip Varone sur tir de Calle Andersson), alors qu’il n’était pas spécialement sous pression, le LHC s’est laissé surprendre d’entrée de troisième tiers (but décisif de Grégory Sciaroni à la 42e).

Lausanne a ensuite poussé jusqu’au bout, afin de ne pas quitter la glace tête basse. En vain. La cage d’escalier s’avère de plus en plus inhospitalière pour les Vaudois. Ils ont l’occasion d’y remettre un peu d’ordre, ce samedi à domicile, pour un match «retour» contre un CP Berne qui reste désormais sur quatre victoires.

Berne - Lausanne 3-2 (1-2 1-0 1-0)

PostFinance Arena, 13 714 spectateurs. Arbitres: MM. Borgan, Vikman, Stalder, Huguet.

Buts: 4e Thomas (Kast, Andersson) 1-0, 4e Fuchs 1-1, 16e Heldner 1-2, 32e Varone (Andersson) 2-2, 42e Sciaroni 3-2.

Berne: Wüthrich; Untersander, Hemauer; Andersson, B. Gerber; Thiry, C. Gerber; Meile; Thomas, Neuenschwander, Scherwey; Conacher, Varone, Moser; J. Gerber, Praplan, Bader; Sciaroni, Kast, Berger. Entraîneur: Johan Lundskog.

Lausanne: Boltshauser; Heldner, Frick; Glauser, Genazzi; Krueger, Gernat; Oejdemark, Perrenoud; Frolik, Emmerton, Sekac; Maillard, Fuchs, Almond; Baumgartner, Bertschy, Bozon; Holdener, Jäger, Douay. Entraîneur: John Fust.

Notes: Berne sans Fahrni, Jeffrey, Pinana, Blum, Daugavins, Rüfenacht (blessés) ni Kahun (malade). Lausanne privé de Stephan, Marti, Riat, Kenins (blessés) et Barberio (suspendu).

Pénalités: 5x2’ contre Berne, 4x2’ contre Lausanne.

Votre opinion