Publié

États-UnisLe lion n'était qu'un chien!

Croyant apercevoir un lion en pleine ville, des passants ont composé le 911. Mais la police est tombée sur «Charles le Monarque», un adorable bâtard.

par
Marion Clément

«Charles le Monarque», toiletté comme un lion, a semé la peur chez les passants.

«Charles le Monarque», un labrador croisé avec un caniche, est doux comme un agneau. Jovial et sociable, ce jeune chien de 4 ans a l'habitude de se promener seul sur les trottoirs de sa ville, se faufilant allègrement entre les piétons et les commerces de Norfolk, en Virginie.

La plupart des habitants du quartier le connaissent et n'ont pas peur de lui, bien qu'il ressemble à s'y méprendre au roi de la jungle. Mais mardi, certains passants, en croyant voir un lion, ont crié au loup. Et composé le 911, soit le numéro d'urgence.

Allez savoir si «Charles le Monarque» était spécialement bien brossé ou sortait de chez le toiletteur ce matin-là, en tout cas, avec sa crinière au vent, il a créé l'émoi. La police a même appelé le zoo local, pour savoir si un des lions s'était échappé.

La réponse fut négative et le pot aux roses découvert. Le chien-lion n'était autre que le fidèle compagnon à quatre pattes de Natalie Painter, étudiante de son état. Très amusée par la coupe de poils arborée par son chien, la jeune propriétaire a expliqué aux médias locaux le pourquoi de son patronyme, un peu pompeux. «Charles le Monarque»? C'est un nom qui s'est imposé de lui-même. Petit, on l'a pris en photo sous un porche et là, il ressemblait juste à un roi.»

Et maintenant, «CTM» (c'est son petit nom) a même sa page Facebook avec ses fans et son compte Twitter. Mais le sait-il au moins?

Votre opinion