Le loup abattu en Valais n’était pas le bon

Publié

ErreurLe loup abattu en Valais n’était pas le bon

Deux loups ont été abattus lors de la régulation de la meute du val d’Hérens. Le résultat des analyses génétiques montre qu’un des deux spécimens n’appartenait pas au groupe concerné.

La régulation de cette meute avait été ordonnée en août 2021 (photo prétexte).

La régulation de cette meute avait été ordonnée en août 2021 (photo prétexte).

Getty Images/iStockphoto

Deux loups ont été abattus en mars dernier, lors d’une opération visant à réguler la meute du val d’Hérens. Selon un communiqué du canton du Valais, l’analyse génétique démontre qu’un des deux canidés abattus n’appartenait pas à la meute visée.

Pour le Service de la chasse, cette erreur est due à la difficulté rencontrée sur le terrain pour identifier avec certitude le bon loup à abattre, malgré les précautions prises par les gardes-faune: des observations sont réalisées au préalable et le plus petit du groupe est systématiquement visé.

La régulation de cette meute avait été ordonnée en août 2021. Les gardes-faune étaient autorisés à abattre deux prédateurs, jusqu’au 31 mars de cette année. Pour rappel, onze moutons en situation protégée ont été tués par des loups dans le val d’Hérens.

(comm/fcc)

Ton opinion

44 commentaires