Publié

FootballLe LS arrache un point contre Servette

Menée durant plus d'une heure, la formation vaudoise est parvenue à égaliser dans le derby lémanique de Challenge League (1-1).

par
André Boschetti
Lausanne
Les deux équipes lémaniques se sont neutralisées à la Pontaise.

Les deux équipes lémaniques se sont neutralisées à la Pontaise.

Keystone

Il n’y a pas eu de surprise samedi à la Pontaise. Malgré une bonne deuxième mi-temps, le Lausanne-Sport n’a pas pu obtenir plus qu’un match nul contre le leader servettien. Un partage des points, finalement assez équitable même si les Genevois sont quand même apparus globalement supérieurs aux Lausannois, qui fait beaucoup plus l’affaire du 1er du classement que de son contradicteur vaudois.

Plus en confiance, Servette a d’ailleurs d’emblée pris le jeu à son compte, mais c’est pourtant le Lausanne-Sport qui se ménageait la première occasion. En position très excentrée, Margiotta voyait son tir détourné sans trop de problème par Frick. Une petite alerte à laquelle les Genevois répondaient immédiatement. Sur le contre, Wüthrich, bien lancé par Stevanovic, se présentait seul face à Castella. Mais le No10 tergiversait avant de frapper, ce qui permettait à Nganga, revenu en trombe, de sauver les siens... après une rugueuse intervention qui avait presque le poids d’un penalty (9e).

Ces deux occasions lançaient véritablement un derby de bien meilleure qualité que celui du 31 août dernier. Le LS connaissait alors un bon quart d’heure au cours duquel il aurait même pu espérer prendre l’avantage si Oliveira avait soigné son centre (20e), ou si Margiotta - l’homme le plus dangereux côté lausannois - avaient fait preuve d’un peu plus de lucidité (12e) ou de puissance (21e). Si les Lausannois ont fait jeu égal durant la première moitié de cette 1re mi-temps, la suite appartenait exclusivement aux visiteurs. Supérieur dans tous les domaines, le leader de Challenge League prenait dès lors un ascendant de plus en plus net sur un LS en grande souffrance défensivement.

L’ouverture du score signée Koné n’en était donc finalement qu’une conséquence logique. Laissé libre par Flo d’ajuster son centre, le diabolique Stevanovic trouvait en tout quiétude la tête de Koné. Lui-même oublié par la défense lausannoise à six mètres d’un Castella qui avait sauvé son équipe une dizaine de minutes plus tôt en détournant une frappe d’Alphonse, lui aussi libre de tout marquage. Servette aurait d’ailleurs même pu doubler son avantage avant la pause lorsqu’une déviation de la tête d’Alphonse terminait sa course sur le sommet de la barre d’un gardien Lausannois battu.

Mené à la marque, le LS se devait de réagir après la pause. Avec le même onze qui avait déçu jusque-là, les Vaudois augmentaient d’intensité mais sans parvenir à vraiment inquiéter Frick. C’était au contraire Servette qui avait les meilleures opportunités pour archiver un nouveau succès. Mais Cognat, Alphonse, Wüthrich, Imeri et Koné rataient tous le coche. Un manque de réalisme coupable que les Genevois allaient payer cher. Une minute après son entrée en jeu,Zeqiri, bien servi par Margiotta, remportait son duel avec Frick pour offrir au LS un point qui récompense plus son courage que la qualité de sa prestation. Un partage des points qui punit aussi l’attitude trop passive et attentiste de Servette après la pause.

Lausanne-Sport - Servette 1-1 (0-1) Pontaise. 8032 spectateurs. Arbitre: M. Tschudi. Buts: 35e Koné 0-1, 78e Zeqiri 1-1. LS: Castella; Pos (88e Nanizayamo), Nganga, Brandao, Flo; Puertas, Pasche (77e Zeqiri); Kukuruzovic, Dominguez (90e Geissmann), Oliveira (82e Sancidino); Margiotta. Servette: Frick; Sauthier, Routis, Rouiller, Séverin; Stevanovic, Cespedes, Wüthrich (82e Schalk), Cognat (87e Duah); Koné (92e Mfuyi), Alphonse (71e Imeri). Avertissements: Pasche (28e); Stevanovic (56e). Notes: LS sans Manière, Tejeda, Loosli (blessés), Monteiro, Gétaz, Asllani ni Schmid (pas convoqués). Servette sans Lang ni Busset (blessés).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!